Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison

Dossier IA40001897 réalisé en 2015

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominations maison
Aire d'étude et canton Saint-Sever
Adresse Commune : Saint-Sever
Adresse : 16 rue du Général-Lamarque
Cadastre : 1809 K Non numéroté ; 1844 S 576 ; 2015 AY 145

La maison conserve sur sa façade en fond de cour et sur sa façade postérieure des encadrements de fenêtres permettant de dater sa construction du milieu du 18e siècle. Quelques planchers conservés dans les pièces de réception confirment cette datation.

La maison semble avoir été reprise en partie au début du 19e siècle. Le plan cadastral de 1809 montre des dispositions différentes de celles actuelles : l'aile en retour nord a depuis été agrandie et l'aile en retour sud a été adjointe à la maison, comme le montre un ancien chaînage d'angle en pierre de taille visible dans la maçonnerie sur la façade arrière, témoignant de deux constructions distinctes à l'origine. Le grand escalier de bois, placé à l'entrée de la porte piétonne gauche, est également datable du début du 19e siècle. Ces travaux sont peut-être consécutifs aux alignements de voirie réalisés dans la ville à partir de 1809.

Période(s) Principale : milieu 18e siècle
Principale : 1er quart 19e siècle

La maison est située dans l'emprise de la seconde enceinte, à la limite du quartier commerçant.

Elle comporte plusieurs corps de bâtiment organisés en U. Le bâtiment en fond de cour est composé de deux travées et d'un étage. Les fenêtres et les portes ont des encadrements en arc segmentaire. Les ailes en retour sont percées de fenêtres rectangulaires, deux portes donnent sur la rue. L'aile en retour nord présente une baie du rez-de-chaussée en demi-cercle. Elle comprend un étage carré et un étage en surcroît. Elle est desservie par un escalier de service situé au centre de l'aile.

Une porte piétonne latérale est percée au rez-de-chaussée du bâtiment en fond de cour. Elle donne sur la cage d'escalier à pans de bois et hourdis de torchis. L'escalier est en charpente, la rampe est composée de barreaux fins avec une bague en partie supérieure. Il dessert des pièces sur l'arrière et sur les côtés. Les pièces communiquent en enfilade. Les parquets anciens conservés sont composés de lames de largeur irrégulière.

La façade postérieure est composée de trois fenêtres en arc segmentaire correspondant à la construction initiale. La présence d'un chaînage d'angle et d'un décrochement de toiture permet de considérer une augmentation de la construction au sud. Cette partie est percée d'ouvertures rectangulaires.

Murs calcaire appareil mixte enduit
torchis pan de bois enduit partiel
Toit tuile creuse
Étages 1 étage carré, étage en surcroît
Couvrements
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans croupe
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en charpente
Précision représentations

La maison témoigne des différents travaux de construction dans la ville de Saint-Sever aux 18e et 19e siècles. Plusieurs éléments conservés sont remarquables pour le corpus bâti repéré dans la commune.

Statut de la propriété propriété d'une personne privée
Intérêt de l'œuvre à signaler
Éléments remarquables escalier, parquet

Références documentaires

Documents figurés
  • Plan cadastral napoléonien de Saint-Sever, 1809.

    Section K Archives municipales, Saint-Sever : 1 G 1
  • Plan cadastral napoléonien de Saint-Sever, 1844.

    Section S Archives municipales, Saint-Sever : 1 G 2
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Commune de Saint-Sever - Ferey Marie