Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Église de l'hôpital

Dossier IA24001272 inclus dans Ville de Montignac réalisé en 2011

Fiche

Précision dénomination église de l'hôpital
Destinations maison de la culture
Dénominations église
Aire d'étude et canton Vallée de la Vézère
Adresse Commune : Montignac
Adresse : rue du Quatre-Septembre
Cadastre : 2011 AP 725

Le couvent des Clarisses possédait une petite chapelle accolée au côté oriental du bâtiment principal au milieu du XVIIIe siècle. Cette chapelle fut probablement détruite peu après pour être remplacée par une autre (vers 1763), située à l'extrémité orientale du cloître, mais qui préexistait peut-être puisqu'elle est notée comme "Enciene" sur le plan visé par l'intendant de Guyenne en 1772. Cette "église", bâtie en partie avec les pierres de l'ancienne église Saint-Pierre-es-liens de Montignac, fut démolie à son tour avant 1813. En 1781, le prieur Pomarel fait allonger le corps de logis principal de l'hôpital d'environ vingt à vingt-cinq pieds (entre 6,5 et 8,1 m), pour y installer une chapelle, qui est bénie le 3 janvier 1782. Aujourd'hui, il ne reste plus de traces, ni de cette chapelle, ni de la première église. Vers 1830, une nouvelle église (l'église actuelle) est bâtie à l'emplacement des anciens fours de la ville. En 1974, elle est transformée en centre socio-culturel.

Période(s) Principale : 1ère moitié 19e siècle

L'église de l'hôpital s'élève à l'ouest du corps de bâtiment principal. Cette église-halle de plan rectangulaire et de dimensions modestes possède une ornementation dépouillée : les ouvertures en plein cintre sont dotées de jambages et de voussoirs en pierre de taille passant un sur deux. Située au nord, la façade principale comporte trois registres : le premier est ouvert par une grande porte en plein cintre à chambranle mouluré, le deuxième d'un oculus et le troisième correspond à un fronton polygonal à trois pans. Un clocher de plan carré, coiffé d'un clocheton conique et couvert en ardoise la surmonte. Une sacristie cantonne au sud le bâtiment. Lors de la transformation de l'église en centre socio-culturel, un plancher a été posé à mi-hauteur pour créer un étage.

Murs calcaire
moellon
Toit ardoise
Plans plan rectangulaire régulier
Couvertures toit à longs pans
Statut de la propriété propriété de la commune
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Ferlier Ophélie - Pagazani Xavier