Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Cuvier

Dossier IA33007770 inclus dans Île de Macau réalisé en 2014

Fiche

Parties constituantes non étudiées cuvage
Dénominations chai
Aire d'étude et canton Sud Médoc Estuaire
Adresse Commune : Macau
Lieu-dit : Pelot
Adresse : 83 chemin du Bord de l'Eau
Cadastre : 2013 A 876
Précisions


La construction des bâtiments de vinification a été réalisée en plusieurs étapes.

- L'aile nord, en retour par rapport au logis et donnant côté route, a probablement abrité un premier cuvier : construit en moellon, il pourrait dater de la 2e moitié du 18e siècle (les deux portes en arc segmentaire percées dans le pignon présentent un revers de linteau délardé et de longs claveaux à joints fins). Il a probablement été converti en chai à barriques lorsqu'un nouveau cuvier est construit.

- Un second cuvier a été construit au nord du logis, le pignon donnant sur la cour. Il s'agit d'un cuvier de type médocain, à étage, qui permettait de charger la vendange au moyen d'un treuil directement par le haut des cuves. Ce dernier est conservé ainsi que le pressoir et une cuve en bois. Ce cuvier a probablement été construit dans la seconde moitié du 19e siècle pour traiter une vendange abondante, peut-être lorsque M. Geniès en est propriétaire (avant 1893).

Période(s) Secondaire : 2e moitié 18e siècle
Principale : 4e quart 19e siècle

L'aile nord de la cour abrite peut-être l'ancien cuvier converti en chai : la porte basse est en arc segmentaire avec le revers du linteau délardé, celle du premier étage est à longs claveaux et joints fins. Les murs sont en moellon enduit, percés côté cour de petites fentes d'aération.

Ce bâtiment communique avec le nouveau cuvier, disposé perpendiculairement à l'ouest : de plan rectangulaire, il présente côté cour un pignon percé d'une porte en rez-de-chaussée et d'une porte haute à l'étage permettant de charger la vendange. La toiture débordante est dotée d'aisseliers sculptés en bois.

Au nord, le pignon est également percé d'une porte haute. Il correspond à une extension du bâtiment, l'ancien pignon est encore visible à l'intérieur au rez-de-chaussée.

Une cuve en bois est conservée, un escalier droit également en bois donne accès au niveau de plancher soutenu par des colonnettes en fonte. Le plancher est équipé au centre de rails qui portent un conquet et un pressoir. Les orifices circulaires ménagés dans le plancher permettaient d'accueillir huit cuves.

Accolé à l'ouest, un long corps de bâtiment compartimenté en plusieurs pièces (bûcher, remise, serre ou atelier) est greffé sur le cuvier et y donne accès par le nord.

Murs calcaire pierre de taille enduit
moellon
Toit tuile creuse
Étages 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier droit, en charpente
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1868 (2e édition).

    p. 107
  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1893 (6e édition).

    p. 138
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Communauté de communes Médoc-Estuaire - Grollimund Florian