Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste (Saint-Barthélemy)

Croix de procession

Dossier IM40005172 réalisé en 2013

Fiche

Dénominations croix de procession
Titres

Aire d'étude et canton Montfort-en-Chalosse
Adresse Commune : Poyanne
Emplacement dans l'édifice sacristie

Le matériau de cette croix de procession, ses modes d'assemblage et le style de son décor permettent de proposer une datation dans la seconde moitié du XVIIIe siècle. Il s'agit donc d'un exemplaire d'une relative rareté en Chalosse pour ce type d'objet, pour lequel l'emploi du métal devient quasi exclusif à partir du milieu du XIXe siècle. La croix poyannaise correspond probablement à celle mentionnée dans les inventaires des 12 juillet 1835 et 2 janvier 1843 ("2 [croix] pour les processions, dont une en bois doré...").

Période(s) Principale : 2e moitié 18e siècle , (?)
Dates

Croix en bois (tilleul ?) entièrement doré à la feuille, avec décor d'apprêt gravé sur la face et le revers ; douille tubulaire ; nœud piriforme ; fleurons sculptés dans la masse de la croix ; Christ en ronde bosse avec bras rapportés aux épaules ; Vierge en quasi ronde bosse fixée au revers du montant.

Catégories sculpture
Structures revers sculpté
Matériaux bois, ajouré, décor en ronde bosse, décor rapporté, doré à la feuille d'or à l'eau, sur apprêt, avec assiette, apprêt gravé
Mesures h : 109.0
la : 47.0
h : 27.0
la : 23.5
h : 27.0
Iconographies Christ en croix, Vierge de douleur, INRI
ornementation, feuille d'acanthe, perle, godron, cartouche, quadrillage, volute
Précision représentations

Le Christ est représenté mort, la tête non couronnée penchée sur l'épaule dextre, les pieds cloués l'un à côté de l'autre, le perizonium noué sur la hanche dextre avec pan flottant. Au revers du montant figure l'effigie en pied de la Vierge de douleur, mains croisées sur la poitrine. Le titulus est un cartouche horizontal encadré de volutes d'acanthe adossées. La surface du montant et de la traverse de la croix, sur la face et au revers, est gravée de croisillons en reparure ; les extrémités des bras sont décorées de fleurons trilobés ajourés constitués d'un ovale entouré de trois volutes. La douille est gravée de stries verticales évoquant des cannelures et sculptée à son sommet d'une frise de perles ; le nœud piriforme est sculpté de deux rangs superposés de feuilles nervurées sur son culot et de godrons sur son épaulement ; la bague qui le surmonte porte aussi des godrons, et la base de la croix une feuille d'acanthe.

États conservations mauvais état
manque
Précision état de conservation

La hampe est manquante, le fleuron de droite de la croix est brisé (les morceaux en sont cependant conservés), la dorure usée et lacunaire. La croix privée de sa hampe a servi quelque temps de croix d'autel dans un petit oratoire ménagé dans la réserve sud de l'église au cours des années 1980-1991.

Rare croix de procession en bois, datant probablement de la seconde moitié du XVIIIe siècle.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections

Références documentaires

Documents d'archives
  • Registre des délibérations du conseil des marguilliers (1842-1934).

    années 1835 et 1843 Archives paroissiales, Poyanne
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe