Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste

Croix de chaire à prêcher : Christ en croix

Dossier IM40005723 réalisé en 2014

Fiche

Dénominations croix
Titres Christ en croix
Aire d'étude et canton Mugron
Adresse Commune : Lahosse
Emplacement dans l'édifice vaisseau central, 3e pilier sud

Ce Christ "de chaire" provient de l'ancienne église de Lahosse, où il est inventorié en février 1906 sous le n° 9 ("Christ en bois de 2m50 de h."). Réputé d'une grande ancienneté, il ne paraît toutefois pas antérieur au XVIIe siècle, comme l'indiquent la morphologie du torse, l'aspect de la chevelure et de la barbe ou encore le drapé du périzonium. La facture et le type physique du visage sont assez proches de plusieurs statues de retable conservées en Chalosse, tels les Saints Pierre et Paul des églises d'Arsague et de Donzacq (canton d'Amou). La croix moderne a peut-être été remplacée au moment de l'installation de la sculpture dans la nouvelle église en 1930.

Période(s) Principale : 17e siècle , (?)

Les bras sont chevillés au niveau des épaules, le revers de la statue est sculpté, le pan flottant du perizonium est sans doute rapporté. Bois teinté en brun sombre.

Catégories sculpture
Structures revers sculpté
Matériaux bois, peint, faux bois
Mesures h : 180.0
h : 220.0
Iconographies Christ en croix
Précision représentations

Le Christ est représenté mort, les yeux clos, la tête légèrement penchée vers l'épaule droite, les pieds cloués l'un sur l'autre, les hanches ceintes d'un perizonium noué côté dextre. Les cheveux sont traités en longues mèches ondulantes, la barbe est bifide. Le modelé du torse présente une observation correcte, mais simplifiée, des canons de l'anatomie classique.

États conservations manque
repeint
partie remplacée
Précision état de conservation

Il manque l'annulaire de la main droite ; longue fente verticale de retrait sur la partie senestre du torse ; quelques trous de vrillettes ; badigeon brun uniforme sur la statue (sans doute polychrome à l'origine) et la croix ; la croix en bois équarri est moderne.

Sculpture probablement du XVIIe siècle.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 7 mars 1906.

    Archives départementales des Landes : 70 V 169/6
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe