Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Sainte-Quitterie

Croix : Christ en croix (n° 1)

Dossier IM40006110 réalisé en 2014

Fiche

Dénominations croix
Titres Christ en croix
Numérotation artificielle 1
Aire d'étude et canton Mugron
Adresse Commune : Toulouzette
Emplacement dans l'édifice sacristie

La statue du Christ, d'une belle qualité plastique et technique (le perizonium est entièrement sculpté dans la masse, y compris son pan flottant), lointainement inspiré des célèbres Christs de Girardon et de Bouchardon, pourrait dater du XVIIIe siècle. La croix est une réfection récente.

Période(s) Principale : 18e siècle , (?)

La statuette du Christ présente un revers sculpté, à la facture aussi fouillée que celle de la face ; les bras sont rapportés au niveau des deltoïdes ; le perizonium est sculpté dans la masse, y compris son pan flottant à dextre, entièrement évidé en son centre. La croix est moderne.

Catégories sculpture
Structures revers sculpté
Matériaux bois fruitier, (?), patine, ciré
Mesures h : 57.5
la : 50.5
Précision dimensions

Dimensions totales du Christ (largeur avec les bras).

Iconographies Christ en croix
Précision représentations

Le Christ est représenté au moment de l'invocation au Père, le regard tourné vers le ciel, la bouche ouverte, les sourcils rapprochés et relevés vers le milieu du front (expression de la "douleur aiguë" selon les Passions de l'âme de Charles Le Brun), la tête (non couronnée d'épines) penchée vers l'épaule gauche. Les cheveux se déroulent en longues mèches sur les épaules ; la barbe est courte et ronde. Les pieds, cloués ensemble, le droit au-dessus du gauche, reposent sur le suppedaneum. Les hanches sont ceintes d'un perizonium retenu par une cordelette ou linge enroulé, avec un pan flottant s'évasant en corolle du côté dextre. Le modelé du torse s'inscrit dans la tradition classique, avec des deltoïdes marqués, l'angle chondro-costal du thorax en plein cintre et les digitations du grand dentelé visibles.

États conservations partie remplacée
Précision état de conservation

La croix est moderne ; le Christ est recouvert d'une patine brune qui remplace probablement une polychromie originelle décapée ; le nez est brisé ; le pied droit est fortement usé, sans doute en raison de baisers répétés des fidèles.

Sculpture de qualité, à l'anatomie savante et témoignant d'une belle habileté technique.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe