Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Couvent des Capucins, puis hôpital

Dossier IA40001985 réalisé en 2015

Fiche

Œuvres contenues

Appellations Couvent des Capucins
Destinations hôpital
Parties constituantes non étudiées chapelle
Dénominations couvent
Aire d'étude et canton Saint-Sever
Adresse Commune : Saint-Sever
Adresse : 3 rue de la Guillerie
Cadastre : 1809 K 235 ; 1844 S 171

Une délibération du corps municipal, datée de 1617, autorise les frères mineurs capucins à s'établir près d'une petite église située à la porte de la Guillerie. Quelques années plus tard, en 1624, un compromis est passé avec les Bénédictins autorisant les frères mineurs à organiser une prédication par an et à les assister aux processions générales. Ce document définit également leur rôle, les frères devant porter assistance aux malades.

En 1724, les capucins sont autorisés à construire leur propre couvent avec leur église dédiée à Notre-Dame-des-Anges. L'ensemble des bâtiments daterait donc de cette époque.

Sous la Révolution, les capucins fuient la ville et le couvent est acquis par le citoyen Hontang habitant une maison voisine, rue de la Guillerie. A partir de 1795, la chapelle est utilisée comme lieu de réunion politique. Dès 1808, le couvent paraît affecté pour partie à l'hospice civil. Il est acquis par la municipalité en 1811, mais probablement revendu peu de temps après : en effet, "l'ancien monastère des Capucins" est cédé par la famille Durrieu en faveur de la commission administrative de l'hospice public en 1828, époque à partir de laquelle l'ensemble des activités de soins de la ville sont transférées dans ces locaux.

Dans les années 1970, l'ensemble est détruit pour être remplacé par une maison de retraite.

Période(s) Principale : 1er quart 18e siècle
Dates 1724, daté par source

Le couvent des Capucins était composé de quatre ailes organisées autour d'un cour formant le cloître. Dans l'aile nord, se situait l'église où une tribune soutenue par quatre colonnes de bois donnait sur le chœur. L'église était couverte d'une fausse voûte lambrissée à trois pans, son parquet était marqueté.

Les trois autres ailes étaient dévolues aux bâtiments conventuels. L'entrée principale, traversante, en arc en plein cintre, était percée au rez-de-chaussée de l'aile ouest. Les bâtiments comportaient un étage carré. L'ensemble des ouvertures étaient en arc segmentaire ou rectangulaires.

Un escalier intérieur en maçonnerie était composé de volées tournantes avec jour et d'une rampe en ferronnerie décorée de volutes.

Murs appareil mixte enduit
Toit tuile creuse
Étages 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours avec jour, en maçonnerie
États conservations détruit après inventaire

Ensemble ayant bénéficié d'une couverture photographique lors de la campagne de pré-inventaire de 1969-1970.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Délibération du corps de ville autorisant l'installation des frères mineurs, 1617.

    Archives municipales, Saint-Sever : BB 2
  • Compromis par lequel les bénédictins permettent aux capucins de s'établir au faubourg de la Guillerie, 1624.

    Archives départementales des Landes : H 165
  • Délibération du corps de ville autorisant la construction du couvent des capucins, 1724.

    Archives municipales, Saint-Sever : BB 8
  • Délibération du conseil municipal autorisant l'achat du couvent des capucins par le citoyen Hontang, 25 mars 1791.

    Archives municipales, Saint-Sever : 1 D 1
  • Délibération du conseil municipal autorisant réunion dans l'église des capucins, 25 septembre 1795.

    Archives municipales, Saint-Sever : 1 D 1
  • Acte d'acquisition de l'ancien couvent des capucins par la municipalité, 31 mars 1811.

    Archives municipales, Saint-Sever : 1 R 22
  • Minutes du notaire Jacques Lamothe : vente de l'ancien monastère des capucins de Saint-Sever, 1828.

    Archives départementales des Landes : 3 E 42
  • Registre des augmentations et des diminutions des propriétés bâties, 1811-1911.

    Archives municipales, Saint-Sever : 1 G 51
Documents figurés
  • Plan de Saint-Sever et de sa banlieue issu du terrier des bénédictins, 1743. Dessin, encre et lavis.

    Archives départementales des Landes : H 123
  • Plan cadastral napoléonien de Saint-Sever, 1809.

    Section K Archives municipales, Saint-Sever : 1 G 1
  • Plan cadastral napoléonien de Saint-Sever, 1844.

    Section S Archives municipales, Saint-Sever : 1 G 2
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Commune de Saint-Sever - Ferey Marie - Beschi Alain