Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption

Costume et hallebarde de suisse

Dossier IM40005447 réalisé en 2014

Fiche

Dénominations costume de suisse, hallebarde
Titres
Aire d'étude et canton Mugron
Adresse Commune : Baigts
Emplacement dans l'édifice sacristie

Ce costume constitue la grande tenue du suisse de l'église. Il s'agit certainement du costume acquis par la fabrique en 1874, date à laquelle il apparaît dans son registre de comptes pour une somme de 169,50 francs. La coiffe du bicorne porte une marque "Chapellerie de luxe" avec l'ordre de la Jarretière accompagné d'une couronne royale et de trois plumes d'autruche. Elle correspond à celle de la maison Paillard, fondée à Cosne (Nièvre) par Ernest Paillard puis reprise par son fils Félix, dont le magasin était situé 14 et 16, rue Saint-Jacques : les "emblèmes" de la maison sont toujours visibles sur sa façade (voir image).

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Dates 1874, daté par source
Lieu d'exécution Commune : Cosne-Cours-sur-Loire
Auteur(s) Auteur : Paillard Ernest,
Ernest Paillard

La maison Paillard, spécialisée dans les articles de voyage, fut fondée à Cosne (Nièvre) par Ernest Paillard, puis reprise par son fils Félix, qui élargit son activité à la chapellerie, la maroquinerie et le vêtement. Le magasin familial se trouvait vers 1900 aux n° 14 et 16, rue Saint-Jacques à Nevers.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fabricant

Cette grande tenue de suisse est composée d'un habit redingote en drap de laine bleu doublé de rouge et d'un baudrier assorti de même matière, les deux pièces bordées d'un galon en fil d'argent. L'habit sans col, fermé par des boutons de laiton doré, comporte des manches à revers et deux fausses poches pourvues de deux boutons. Le costume est complété par un bicorne en carton et feutre noir bordé du même galon que l'habit, doté d'un bouton de laiton sans décor et doublé d'une coiffe en satin blanc. Le seul accessoire conservé (en l'absence de l'épée) est une hallebarde au manche en bois peint en noir gainé de velours rouge, avec pique et embout en fer argenté.

Catégories tissu, passementerie, armurerie
Matériaux laine, rouge, bleu, tissu uni, monochrome
fil métal, brodé
laiton, estampage, doré
fer, découpé
bois, tourné, peint
Mesures h : 170.0
Iconographies ornementation, soleil, entrelacs, poste
Précision représentations

Boutons de la redingote ornés d'un masque de soleil ou soleil rhodien. Entrelacs de fil argenté en application sur le baudrier. Frise de postes sur le galon de la redingote, du baudrier et du bicorne.

Inscriptions & marques marque d'auteur, imprimé
Précision inscriptions

Marque imprimée à l'intérieur de la coiffe du bicorne : jarretière avec sur le pourtour l'inscription CHAPELLERIE DE LUXE ; au centre, la couronne royale anglaise ; autour de la jarretière, une couronne de fleurs sommée d'une couronne ouverte d'où sortent trois plumes d'autruche et une banderole avec l'inscription CH... DLEN... ; le tout soutenu par un lion couché sur une terrasse fleurie.

États conservations manque
Précision état de conservation

Il manque le pantalon (ou la culotte à la française), le gilet, l'épée et peut-être le bâton qui devaient compléter l'ensemble.

Statut de la propriété propriété de la commune
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe