Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Aubin

Confessionnal

Dossier IM40006065 réalisé en 2014

Fiche

Dénominations confessionnal
Aire d'étude et canton Mugron
Adresse Commune : Saint-Aubin
Emplacement dans l'édifice sacristie

Ce confessionnal est identique à plusieurs meubles conservés en la basilique Notre-Dame de Buglose près de Dax (réf. IM40004651). Le meuble faisait partie d'une paire, qui, comme le note l'abbé Lamaignère (1938), fut cédée en 1914 au curé Alexis Darcet, contre la somme de 350 francs, par le sanctuaire Notre-Dame de Maylis "qui renouvelait alors son mobilier cultuel". De fait, les archives de la paroisse conservent bien un reçu de D. Destribats, économe du monastère, donnant quittance de cette somme à l'abbé Darcet pour prix de "deux confirmaux" (sic). Toutefois, la parfaite identité du meuble de Saint-Aubin avec la série de Buglose - l'autre grand sanctuaire marial des Landes - et le fait que les confessionnaux de Maylis, actuellement dispersés dans plusieurs églises de Chalosse (Doazit, Momuy), soient d'un modèle très différent (réf. IM40005657), laissent planer un doute sur l'origine réelle du meuble ici étudié.

De la paire acquise en 1914 (s'il s'agit bien d'elle), un seul élément subsiste, transformé en 1990 en meuble de sacristie par l'adjonction d'étagères.

Période(s) Principale : 2e moitié 19e siècle
Lieu de provenance (incertitude sur le lieu)
Commune : Saint-Vincent-de-Paul
Lieu-dit : Buglose
Édifice ou site : basilique Notre-Dame de Buglose
Lieu de provenance (incertitude sur le lieu)
Commune : Maylis
Édifice ou site : église paroissiale et abbatiale Notre-Dame de Maylis

Confessionnal sur degré rectangulaire, comportant une loge centrale saillante, à battant en arc brisé avec claire-voie, flanquée de deux loges de pénitents couvertes d'un arc brisé et pourvues d'un agenouilloir, d'un accotoir et d'un guichet à jalousie ; les trois loges sont coiffées de toits à deux versants.

Catégories menuiserie
Structures plan, rectangulaire élévation, droit battant, en arc brisé
Matériaux chêne, mouluré, décor à relief en réserve, ajouré, découpé, gravé, ciré
Mesures h : 249.0
la : 212.0
Iconographies croix
ornementation, pilastre, rinceau, croisillon
Précision représentations

Décor sculpté : pilastres cannelés à rosettes de part et d'autre de la loge centrale, réseau ajouré à volutes, rinceaux et palmettes dans la claire-voie du battant, croisillons fleuronnés sculptés en réserve sur le tympan de la même loge, semis de croix gravées sur celui des loges latérales.

États conservations changement de fonction
Précision état de conservation

Le confessionnal a été transformé avant 1992 en armoire de sacristie par l'adjonction d'étagères et de tringles.

Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 19 février 1906.

    n° 4 Archives départementales des Landes : 70 V 294/9
Documents figurés
  • Confessionnal. Diapositive, 1992.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 200
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe