Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Barthélemy

Coffret aux saintes huiles, ampoules à huile sainte et à saint chrême

Dossier IM40006365 réalisé en 2016

Fiche

Dénominations coffret aux saintes huiles, ampoule à huile des catéchumènes, ampoule à saint chrême
Aire d'étude et canton Saint-Sever
Adresse Commune : Eyres-Moncube
Emplacement dans l'édifice sacristie

Le coffret, seule pièce poinçonnée, porte la marque de l'orfèvre bordelais Arnaud Sermensan père (1656-1732), reçu maître entre 1680 et 1685. Les poinçons de charge et de décharge sont ceux de Bordeaux pour la période avril 1698 / mars 1699. Un détail de la lettre-date (le O de "BORD" relié à la fleur de lys) permet d'assigner plus précisément l'exécution à la seconde partie de la jurande, c'est à dire aux trois premiers mois de l'année 1699 (l'église Notre-Dame de Montastruc, dans le Lot-et-Garonne, conserve un calice daté de la même période, réf. IM47002882). Les deux ampoules, bien que non poinçonnées, forment avec le coffret un ensemble parfaitement homogène et reviennent donc très probablement au même orfèvre. L'ensemble, qui ne paraît pas mentionné dans l'inventaire de mars 1906, constitue l'un des rares exemples d'orfèvrerie bordelaise d'Ancien Régime conservés dans les Landes.

Période(s) Principale : 4e quart 17e siècle
Dates 1699, daté par travaux historiques
Lieu d'exécution Commune : Bordeaux
Auteur(s) Auteur : Sermensan Arnaud, dit(e) Sermensan père,
Arnaud Sermensan , dit(e) Sermensan père (1656 - 1732)

Fils de l'orfèvre Charles Sermensan et de Bertrande Molinié ; baptisé à Bordeaux le 8 avril 1656 ; reçu maître-orfèvre à la communauté de Bordeaux vers 1680-1685 ; marié à Saint-Pierre de Bordeaux, le 26 janvier 1687, à Pétronille Jagourd (morte le 16 novembre 1709), dont il eut, entre autres, les orfèvres Charles II (1693-1730) et Arnaud II Sermensan le jeune (1702-?). Élu ancien garde en juin 1706 puis en août 1712, il meurt le 17 octobre 1732. Source : Jean et Jacques Clarke de Dromantin, Les orfèvres de Bordeaux et la marque du Roy, Bordeaux, 1987, p. 148 et 420-421.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
orfèvre

Coffret parallélépipédique sur quatre pieds en patin ; ceinturant la base, une moulure rapportée en doucine renversée, constituée de cinq petites plaquettes sur chaque long côté, de trois plaquettes sur les petits côtés et d'une plaquette supplémentaire à chaque angle ; pans du coffret lisses ; couvercle en bâtière articulé sur deux charnières (face postérieure) et fermé sur le devant par une charnière à goupille mobile et chaînette ; le couvercle, au riche décor repoussé et ciselé au trait et au mat, est sommé d'une croix fondue et rivée. Les deux ampoules à huile sainte et à saint chrême sont des récipients cylindriques coiffés de couvercles emboîtants légèrement bombés à bord mouluré (deux filets), percés d'un trou laissant passer une spatule prolongée par une croix sommitale.

Catégories orfèvrerie
Structures plan, rectangulaire, circulaire élévation, droit
Matériaux argent, en plusieurs éléments, découpé, repoussé, ciselé au trait, ciselé au mat, gravé, fondu
Mesures h : 10.0
h : 12.0
la : 14.3
pr : 8.4
h : 7.8
d : 3.5
d : 4.6
Iconographies ornementation, croix, feuille d'acanthe, perle, cartouche, volute, godron
Précision représentations

Décor estampé sur la base rapportée du coffret : frise de feuilles d'acanthe molles et filets de perles. Décor ciselé sur fond amati sur les pans du couvercle du coffret : cartouches chantournés à cuirs et volutes avec ove centrale, fonds poinçonnés à écailles et points. Décor repoussé sur la terrasse sommitale du coffret : motif rayonnant à godrons supportant une croix latine fondue en ronde bosse. Autre croix au sommet du couvercle des ampoules.

Inscriptions & marques poinçon de maître
poinçon de charge
poinçon de décharge
lettre-date
Précision inscriptions

Poinçons (sur le fond du coffret) : A S, un cerf, une couronne à trois fleurons en chef, deux grains de remède en pointe. Poinçon de charge : K façonné surmontant deux palmes et une étoile (Bordeaux, avril 1698 / mars 1699). Poinçon de décharge : BORX, une fleur de lys au centre, un croissant en pointe, trois étoiles (Bordeaux, avril 1698 / mars 1699). Lettre-date : BORD/[V], une fleur de lys.

Inscriptions gravées (sur les récipients et les couvercles des ampoules) : OS ; SC.

États conservations manque
Précision état de conservation

Il manque le récipient de l'ampoule à huile sainte (seuls subsistent le couvercle et la spatule) et la traverse de la croix sommitale du couvercle de la même ampoule, ainsi que la goupille du couvercle du coffret. La bordure rapportée à la base du coffret est enfoncée du côté droit.

Rare exemple, presque intact, d'orfèvrerie bordelaise d'Ancien Régime conservé dans les Landes, non protégé au titre des Monuments historiques.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler

Références documentaires

Bibliographie
  • CLARKE DE DROMANTIN Jean et Jacques. Les orfèvres de Bordeaux et la marque du Roy. Bordeaux, 1987.

    p. 148, 420-421
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe