Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Cœur de ville d'Arcachon

Dossier IA33002384 réalisé en 2011

Fiche

Œuvres contenues

Dénominations bourg
Aire d'étude et canton Arcachon (commune)
Adresse Commune : Arcachon
Cadastre : 2012 AE

Le contraste est grand entre la ville d'Hiver, installée sur les collines de sable, dans les pins, dotée d'un réseau de voies sinueuses, et la ville d’Été, " le bourg ", au tissu urbain dense, organisé selon un plan hippodamien. Le chantier du nouveau cœur de ville -en ville d’Été est en voie d'achèvement et va tendre à réduire un peu la différence entre les quartiers. Dans la plaquette de présentation de l'Aménagement du centre d'Arcachon, le projet d'une ville, parut en 2009, l'édito du maire précise que : " Architecturalement, la volonté est que ce projet soit un lien naturel entre tous les quartiers de la ville et notamment entre la ville d'Hiver et la ville d’Été, tout en rendant également hommage, par son harmonie, au patrimoine auquel nous sommes attachés ". Le projet est confié en 2003 à l'architecte bordelais Michel Pétuaud-Létang. L'architecte conseil de la ville d'Arcachon est alors François Gauthier. La société Eiffage-Immobilier a confié les travaux de réalisation à Eiffage-Construction. Les premiers travaux de démolition pour la préparation du site ont commencés en 2005. Le projet prévoit la construction d'un marché municipal (livrable en 2011) et de son carreau, trois cent logements comprenant des logements sociaux, trois salles de cinéma, un parking souterrain, l'Hôtel de ville réhabilité et des commerces. Le parti pris est clairement affiché: " respecter l'identité d'Arcachon, en faisant cohabiter dans une démarche prospective, cohérence urbaine et diversité ". Il ne s'est pas agit de pasticher la ville d'Arcachon de la deuxième moitié du XIXe siècle, mais plutôt d'emprunter surtout dans le détail, des éléments du vocabulaire de cette période et de l'introduire de manière presque ludique et judicieusement dans la construction nouvelle. Des artisans ont ainsi pu montrer leur savoir-faire. Tailleurs de pierre, mosaïstes, sculpteur d'enduit, potiers céramistes, coloristes ont travaillé suivant les conseils des différents architectes. La façade de l'ancienne mairie a été conservée. La pratique du " façadisme " a ses détracteurs qui mettent en avant la peur de produire une architecture de son temps, en quelque sorte une peur de créer, et ses laudateurs qui encouragent la conservation du moindre héritage patrimonial fut-il un fragment. En l'occurrence il est intéressant de constater que la façade conservée de l'Hôtel de ville fait face à la représentation photographique de l'ancien casino Mauresque sur le bâtiment administratif. Le nouveau cœur de ville apporte une cohérence à un site qui en manquait. La grande place du marché et les voies y menant organise une force d'attraction des flux de population par les voies nouvelles vers un espace couvert (le marché) et découvert, la place arborée.

Période(s) Principale : 1er quart 21e siècle
Dates 2005, daté par source
Auteur(s) Auteur : Eiffage Construction, agence d'architecture,
Auteur : Touchard Jean-Pierre, architecte,
Auteur : Pétuaud-Létang Michel,
Michel Pétuaud-Létang

Architecte.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte,
Auteur : Marty Claude, architecte)Hybre David,
Auteur : Traulé-Speleers, architecte,
Auteur : Turbot Jean-François, architecte,
Auteur : Servanti Marie-Pierre, architecte,
Auteur : Gauthier François
François Gauthier

François Gautier est architecte conseil de la ville d'Arcachon


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Statut de la propriété propriété privée
propriété de la commune

Références documentaires

Bibliographie
  • GAUTHIER François. Arcachon 2012. Cœur de ville. Bordeaux : éditions Confluences, 2012

  • PETUAUD LETANG Michel, Arcachon, histoire et renouveau. Bordeaux : Aéditions, 2013

Liens web

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Charneau Bertrand