Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Sainte-Madeleine

Clôture de sanctuaire et clôture des fonts baptismaux

Dossier IM40004905 réalisé en 2013

Fiche

Dénominations clôture de choeur, clôture des fonts baptismaux
Aire d'étude et canton Montfort-en-Chalosse
Adresse Commune : Goos
Emplacement dans l'édifice choeur et collatéraux
collatéral sud, extrémité occidentale

Ces clôtures homogènes furent installées à l'issue de la reconstruction de l'église en 1892. La partie centrale de la clôture de sanctuaire correspondant au chœur, avec son portillon, a été déposée dans les années 1980. Seul le portillon a été remployé pour créer un autel "face au peuple", d'abord installé dans le chœur, puis remplacé en 2013 par la cuve de l'ancienne chaire à prêcher (réf. IM40004904), dont il a pris la place dans l'ancienne chapelle des fonts baptismaux.

La clôture correspond au modèle n° 4, planche 818 du catalogue de la fabrique Capitain-Gény, publié en 1911 (mais le modèle est de création antérieure).

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle , daté par source
Stade de création oeuvre de série
Lieu d'exécution Commune : Bussy
Auteur(s) Auteur : Capitain-Gény et Compagnie,
Capitain-Gény et Compagnie

Fonderie à Bussy (Vecqueville, Haute-Marne), fondée par Edmond Capitain-Gény sous la raison sociale E. Capitain-Gény et Cie en 1915, puis Ferry Capitain en 1925, enfin S.A.R.L. Ferry Capitain et Cie en 1946.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fabrique, attribution par travaux historiques
Auteur : Capitain-Gény Edmond,
Edmond Capitain-Gény (1835 - 1919)

Maître de forges, crée en 1889, avec Salin, le Comptoir général des fontes de bâtiment et de fumisterie (quai de Jemmapes à Paris) et la fabrique Capitain-Gény et Compagnie à Vencqueville (Haute-Marne), devenue ensuite Ferry Capitain, puis S.A.R.L. Ferry Capitain et Cie. Rachète en 1896 les fonderies Denonvilliers à Sermaize-sur-Saulx. Il fut aussi conseiller général et maire de Vecqueville.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fondeur, attribution par travaux historiques

Clôtures en fonte et fer forgé (montants, appui) peints en noir et doré (rehauts). La clôture de sanctuaire, qui régnait à l'origine sur la largeur de l'église, comportait trois portillons à deux battants ouvrant respectivement sur le chœur et sur les autels de saint Joseph (au nord) et de la Vierge (au sud). La clôture des fonts comporte un portillon (supprimé) et deux panneaux dormants.

Catégories ferronnerie, fonderie
Matériaux fer, forgé, peint
fonte de fer, fondu, peint
Mesures h : 74.5
Iconographies ornementation, ornement à forme végétale, pomme de pin, feuille, feuille
Précision représentations

Décor de volutes combinées formant des compartiments oblongs, avec feuilles et pommes de pin (dorées).

États conservations remaniement
oeuvre démantelée
Précision état de conservation

La partie centrale de la clôture de sanctuaire, avec son portillon, a été déposée, et le portillon remployé pour créer un autel (d'abord dans le chœur, puis dans l'ancienne chapelle des fonts baptismaux, où il est aujourd'hui dédié à saint François d'Assise). Le portillon de la clôture des fonts a été supprimé et déposé dans la réserve nord de l'église.

Statut de la propriété propriété de la commune
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe