Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-André

Cloche

Dossier IM40005483 réalisé en 2014

Fiche

Dénominations cloche
Aire d'étude et canton Mugron
Adresse Commune : Bergouey
Emplacement dans l'édifice clocher

Cloche fondue en 1909 par la fonderie de l'Union catholique des Landes, entreprise éphémère fondée au lendemain de la loi de Séparation des Églises et de l’État en 1905, et dont une seule autre production, exécutée l'année précédente, a été repérée au sanctuaire marial de Maylis, dans le même canton de Mugron (réf. IM40005868). Selon J.-B. Faivre et V. Matéos (2011, p. 91), les fontes seraient l’œuvre du fondeur gersois Bertrand Escoubet, dit Escoubet fils.

Comme l'indique l'inscription commémorative qu'elle porte, la cloche résulte de la refonte d'un instrument exécuté en 1790 et qui fut parrainé par Bernard-Félix de Lataulade (1768-ap. 1810), officier au régiment Royal Dragons, et par sa cousine germaine Élisabeth de Cès-Caupenne. Cette cloche était signalée comme "fêlée" dans l'inventaire de 1906. La nouvelle cloche fut parrainée par le baron Louis François Bernardin Dominique de Lataulade (1863-1941), arrière-petit-fils de Bernard-Félix, et par son épouse Marie-Thérèse Roques de Borda (mariée en 1896). Le même baron de Lataulade avait déjà été le parrain de la cloche déjà citée de Maylis.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1909, porte la date
Auteur(s) Auteur : Fonderie de l'Union catholique des Landes,
Fonderie de l'Union catholique des Landes

Fonderie fondée dans les Landes au lendemain de la loi de Séparation des Églises et de l’État (1905). Non signées, les fontes sont généralement attribuées au fondeur gersois Bertrand Escoubet (Faivre et Matéos, 2011, p. 91).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fondeur de cloches, signature
Auteur : Escoubet Jean-Bertrand,
Jean-Bertrand Escoubet

Dit Escoubet Fils, fondeur de cloches à Ramouzens (Gers).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fondeur de cloches, (?), attribution par travaux historiques

Cloche suspendue de volée ; tintement par actionnement électrique ; couronne d'anses usuelle ; mouton en fonte de fer, en barre, à quatre brides rondes boulonnées ; battant en poire, en fer.

Catégories fonderie de cloches
Matériaux bronze
Mesures h : 76.0
h : 96.0
d : 92.5
Iconographies ornementation, feuille d'acanthe
Précision représentations

Frise de feuilles d'acanthe au bas du vase.

Inscriptions & marques dédicace, fondu
date, fondu
marque d'auteur, fondu
Précision inscriptions

Dédicace et date (en deux parties sur les faces nord et sud du vase supérieur, en trois lignes pour la première et quatre pour la seconde) : AN 1790 PARRAIN BERNARD FELIX DE LATAULADE / OFFICIER REGIMENT ROYAL DRAGONS / MARRAINE DEMOISELLE ELISABE[T]H DE CES CAUPENNE // REFONDUE EN 1909 PARRAINS LOUIS FRANCOIS / BERNARDIN DOMINIQUE BARON DE LATAULADE ET / MARIE THERESE BARONNE DE LATAULADE NEE BORDA / H. MONCADE MAIRE B. DUBASQUE CURE. Marque d'auteur : FONDERIE DE L'UNION CATHOLIQUE DES LANDES.

États conservations partie remplacée
Précision état de conservation

Mouton remplacé. Légère usure à la frappe.

Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Bibliographie
  • FAIVRE Jean-Bernard, MATÉOS Vincent. Cloches, sonnailles, carillons en pays landais. Bordeaux : Le Festin, 2011.

    p. 91
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe