Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Barthélemy

Cloche

Dossier IM40006382 réalisé en 2016

Fiche

Dénominations cloche
Aire d'étude et canton Saint-Sever
Adresse Commune : Eyres-Moncube
Emplacement dans l'édifice clocher

L'inventaire du 5 mars 1906 consécutif à la loi de Séparation signale dans l'église "deux cloches données par M. le curé Lavigne en 1895, estimées 80", dont l'une aurait remplacé "une cloche du temps de Louis XIV" selon André de Laborde-Lassale (En Chalosse, notes historiques, 1907). L'édifice possède aujourd'hui trois cloches, dont deux fondues en 1926 par le Tarbais Darricau. La petite cloche, dont l'inscription n'a pu être que partiellement déchiffrée, correspond donc certainement à l'un des deux instruments de 1895. Le nom du fondeur n'a pas été repéré. Certaines caractéristiques du décor de l'instrument (les guirlandes de blé et de raisin, les armoiries papales dans un médaillon ovale) rappellent les productions du fondeur gersois Jean-Bertrand Escoubet, qui a fourni de nombreuses cloches pour les églises landaises dans la dernière décennie du XIXe siècle.

L'inscription dédicatoire porte les noms des deux parrains. Jean Sever Martial Burguerieu (Montaut 18 août 1817 - Eyres 18 décembre 1895), conseiller à la Cour impériale de Toulouse puis président à la Cour d'appel de la même ville, chevalier de la Légion d'honneur en 1869, fit un legs à la fabrique par son testament de 1889 et mourut peu après l'inauguration de la cloche. Il avait hérité de sa femme, née Brethous (fille de Bernard Brethous-Lasserre, député des Landes en 1815 et président du tribunal de Saint-Sever), la maison Lasserre à Eyres.

La marraine, Anna de Lande d'Aussac de Saint-Palais, baronne Frédéric de Roquemaurel (1870-1937), fille de Charles de Lande, 7e baron de Saint-Palais, et de Marie-Victoire de Laborde-Lassale, est inhumée dans la chapelle funéraire de sa famille au cimetière de l'église. Elle était par sa mère la nièce d'Élie de Laborde-Lassale, qui meubla à ses frais une partie de l'église, et d'André de Laborde-Lassale, président du Comité royaliste des Landes, journaliste et auteur des Notes historiques déjà citées.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1895, daté par source
Auteur(s) Personnalité : Roquemaurel de Taurignan Anna de, dit(e) baronne de Roquemaurel
Anna de Roquemaurel de Taurignan , né(e) Lande d'Aussac de Saint-Palais , dit(e) baronne de Roquemaurel (1870 - 1937)

Marie Josèphe Élisabeth Anna de Lande d'Aussac de Saint-Palais, née le 25 septembre 1870 à Eyres-Moncube, morte à Saint-Sever le 16 mars 1937 ; fille aînée de Charles de Lande d'Aussac, 7e baron de Saint-Palais (1839-1914) et de Marie-Victoire de Laborde-Lassale (1843-1875) ; épouse à Toulouse, le 23 mai 1892, le capitaine Marie Célestin Frédéric de Roquemaurel de Taurignan (Seysses, Haute-Garonne, 22 août 1862 - Saint-Sever, 13 mai 1933).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Personnalité : Burguerieu Jean Sever Martial
Jean Sever Martial Burguerieu (1817 - 1896)

Né à Montaut (Landes) le 18 août 1817, mort à Eyres-Moncube le 18 décembre 1895 ; magistrat, substitut à Dax, substitut du procureur de la République à Mont-de-Marsan en 1850, puis conseiller à la Cour impériale de Toulouse, enfin président à la Cour d'appel de la même ville (honoraire en 1880), chevalier de la Légion d'honneur en 1869. Gendre de Bernard Berthous-Lasserre, président du tribunal de Saint-Sever et député des Landes en 1815, dont il hérite la maison Lasserre à Eyres.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Cloche suspendue de volée ; tintement par actionnement manuel ; couronne d'anses usuelle ; mouton en barre en fonte de fer, à 4 ferrements ; battant à bout sphérique, en fer.

Catégories fonderie de cloches
Matériaux bronze
Mesures h : 48.0
Iconographies ornementation, guirlande, vigne, blé, fleur, palmette, écu
Précision représentations

Guirlandes de grappes de raisin et d'épis de blé retenues par des fleurs à cinq pétales sur le vase, sous la dédicace ; palmettes à la faussure.

Inscriptions & marques dédicace, fondu, partiellement illisible
inscription concernant le donateur, fondu
armoiries, fondu
Précision inscriptions

Dédicace (en deux lignes sur le vase supérieur) : PARRAIN MR JEAN SEVER [MARTIAL BURGUERIEU]... PRESIDENT DE CHAMBRE HRE [= honoraire]... MARRAINE MME ANNA DE LAND[E]...

Inscription concernant le donateur (à la faussure) : ... LAVIGNE...

Armoiries (dans deux médaillon sur le vase) : du pape Léon XIII ; de Victor Jean-Baptiste Paulin Delannoy, évêque d'Aire et Dax.

Statut de la propriété propriété de la commune

Annexes

  • Nécrologie du président Jean Sever Martial Burguerieu (dans : "Cour d'appel de Toulouse. Audience solennelle de rentrée du 16 octobre 1896. La criminalité, la charité et la peine. Discours prononcé par M. Artus, substitut du procureur général", Toulouse, Lagarde et Sébille, 1896, p. 38-39)

    Une pieuse coutume veut qu'au début de chaque année judiciaire notre pensée se reporte vers les collègues que nous avons eu la douleur de perdre pondant le cours de la précédente année. M. le Président Burguerieu ne vous était plus rattaché que par les liens de l'honorariat. Après plus de trente années consacrées au service de la justice, il devança, en 1880, l'heure de la retraite. Je ne puis mieux faire que de vous rappeler le solennel hommage qui, au moment de cette première séparation, et du haut de ce siège, fut rendu à la dignité de sa vie, à son savoir, à son intégrité : "M. Burguerieu, disait M. l'avocat général A. Delmas, était un magistrat d'élite, doué de l'intelligence la plus vive et la plus pénétrante ; il joignait à la promptitude d'un jugement toujours sûr, la sagacité d'une grande expérience et la droiture rigide d'un caractère qui a connu les abnégations du devoir." Pendant plusieurs années, M. Burguerieu a rempli au sein de votre compagnie, les fonctions de Président, jouissant auprès de vous de la plus légitime autorité. Ses arrêts pourraient être cités comme des modèles de clarté, de science et de précision. Il avait emporté dans sa retraite l'estime et l'attachement de tous ses collègues. Il laisse le souvenir d'une existence consacrée tout entière à l'accomplissement de ses devoirs. Sa perte récente a été vivement ressentie par la Cour.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Legs à la fabrique : Jean Sever Martial Burguerieu (test. 1889, 1897).

    Archives départementales des Landes : 70 V 120/9
  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 5 mars 1906.

    n° 24 Archives départementales des Landes : 70 V 120/8
Bibliographie
  • LABORDE-LASSALE André de. En Chalosse. Notes historiques. Saint-Sever : Séverin Serres, 1907 (rééd. PyreMonde, Éditions des régionalismes, 2010).

Liens web

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe