Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Georges

Cloche (n° 1)

Dossier IM40005314 réalisé en 2013

Fiche

Dénominations cloche
Numérotation artificielle 1
Aire d'étude et canton Montfort-en-Chalosse
Adresse Commune : Saint-Geours-d'Auribat
Emplacement dans l'édifice clocher

Cloche fondue en 1877 par le Dacquois Louis-Rémy Delestan (1843-1896). Elle présente encore le mode de suspension par couronne d'anses, un an avant l'invention par Delestan d'un système de plateau à bride en fonte (voir J.-B. Faivre, V. Matéos, Cloches, sonnailles, carillons en pays landais, 2011, p. 21), que l'on trouve dès 1878 à l'église d'Onard, voisine de Saint-Geours (réf. IM40005120), sur une cloche par ailleurs dotée d'un décor identique.

La marraine de la cloche, Jeanne Marie Adèle Labat (née à Bayonne le 14 décembre 1812), avait épousé dans l'ancienne église de Saint-Geours, le 27 avril 1834, Jean-Baptiste Achille de Chauton (Tartas 1794 - Saint-Geours-d'Aurbiat 1858), issu de l'une des principales familles de notables de la commune. le parrain, André Auguste Coudroy, fut maire de Saint-Geours de 1860 à 1892 ; son nom figure sur l'une des clefs de voûte de la nouvelle église (réf. IM40005287).

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1877
Lieu d'exécution Édifice ou site : Aquitaine, 40, Dax
Auteur(s) Auteur : Delestan Louis-Rémy, fondeur de cloches

Cloche suspendue de volée ; tintement par actionnement électrique ; couronne d'anses usuelle ; mouton en fonte à quatre brides rondes ; battant en poire, en fer.

Catégories fonderie de cloches
Matériaux bronze
Mesures h : 71.0
h : 85.0
d : 88.0
Iconographies La Croix
ornementation, draperie, feuille d'acanthe, étoile
Précision représentations

Croix à rinceaux et semis d'étoiles sur triple degré à frise d'as de trèfle : sur le vase ; frise de draperies au bas du vase, frise de feuilles d'acanthe au cerveau.

Inscriptions & marques dédicace
signature
date, fondu
Précision inscriptions

Dédicace, signature et date (en trois lignes sur le vase supérieur, les différentes sections séparées par des étoiles ou fleurons) : * PIERRE FRANCOIS VICTOR SUPERVIELLE PRETRE * MARRAINE MARIE * / * ADELE DE CHAUTON * PARRAIN ANDRE AUGUSTE COUDROY * * / * LOUIS DELESTAN FONDEUR A DAX 1877 *.

Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Bibliographie
  • FAIVRE Jean-Bernard, MATÉOS Vincent. Cloches, sonnailles, carillons en pays landais. Bordeaux : Le Festin, 2011.

Liens web

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe