Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Cimetière

Dossier IA33002956 réalisé en 2010

Fiche

Œuvres contenues

Dénominations cimetière
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive gauche) - Castelnau-de-Médoc
Adresse Commune : Cantenac
Lieu-dit : le Casséna
Cadastre : 2009 A2 223

En 1824, la commune décide la translation du cimetière, situé alors autour de l´église, mais ce n´est qu´en 1854 qu´est enfin choisi le nouvel emplacement, acheté à Mme veuve Pagès-Rosset, propriétaire du domaine du Prieuré. En août 1858, le maire énonce les raisons et la nécessité de transférer le cimetière : surface devenue insuffisante, mitoyenneté d´une partie du mur d´enclos avec des habitations, écoulement de l´eau vers les maisons en contrebas. La réception des travaux d'aménagement du nouveau cimetière intervient en 1861. Les piliers de l´entrée actuelle sont un réemploi de l´ancien cimetière. Dans les années 1940, le conseil municipal décide d'un agrandissement, le nombre de décès ayant considérablement augmenté en raison de l'installation dès 1939 d´un hospice de vieillards au château Brown-Cantenac. Le cimetière est agrandi vers le sud, sur une parcelle contiguë appartenant au château Palmer.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Dates 1861, daté par source

Le cimetière se situe au lieu-dit Le Casséna, à l'écart du centre du bourg. Il est clos d'un mur percé par un portail composé de piliers massifs, couronnés de mitres d'amortissement. Il s'articule autour d'une allée principale dont le centre est occupé par un Christ en croix. Le cimetière se compose pour sa partie plus ancienne de pierres tombales entourées d´une grille métallique, parfois signalées par une croix en fonte. On relève une sépulture formant un cénotaphe reposant sur des colonnes. Trois chapelles funéraires sont bâties sur un même modèle. Les deux premières se situent au nord du cimetière, encadrées par des pilastres d´angles, soutenant un entablement lisse surmonté d´une corniche à denticules qui soutient un fronton échancré dont le tympan est décoré d'une guirlande végétale, avec amortissements en pierre. La troisième se situe presque au centre du cimetière. Conçue par l'architecte Ernest Minvielle, elle est consacrée aux familles Jadouin, Dupille et Lebègue, familles d'édiles municipaux et propriétaires vinicoles.

Murs calcaire
moellon
Techniques sculpture
Représentations croix grecque
Précision représentations

Une croix grecque est sculptée sur chacun des piliers du portail.

Statut de la propriété propriété de la commune

Annexes

  • Extrait du registre des délibérations communales : du 14 août 1858

    "M. le maire expose au conseil municipal que le cimetière actuel, tel qui est établi, se trouve dans des conditions tout à fait défavorables pour la salubrité publique et qu´en outre, il est devenu tout à fait insuffisant pour la population toujours croissante de la commune. Car d´abord, les murs de clôture du côté nord-ouest se trouvent mitoyens avec les murs de l´ancien prieuré, appartenant aujourdhui à Mme Rosset veuve Pagès, du côté ouest avec le mur d´une maison de la Fabrique servant d´habitation au sacristain et enfin du côté midi les maisons du bourg n´en sont éloignées que de trois mètres et ont pour la plupart leurs façades en vis-à-vis, que ces mêmes maisons se trouvent en contrebas du cimetière d´un mètre au moins et ils reçoivent par conséquent les eaux qui y séjournent les trois quarts de l´année et qui exhalent des mauvaises odeurs pouvant porter atteinte à la santé des habitants".

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de la Gironde, 2 O 961 : Délibération du Conseil Municipal : mention de la translation ; choix du terrain Rosset-Pagès ; mention de plans ; paiement et réception des travaux, août 1861.

  • Archives départementales de la Gironde, 2 O 958 : lettre au préfet : translation du cimetière, 1857.

  • Archives départementales de la Gironde, 2 O 958 : lettres au préfet et réponse : paiements et mention de l'ancien cimetière en ruine, 1882.

  • Archives départementales de la Gironde, 67 w 530 : Délibération conseil Municipal : agrandissement sur une parcelle appartenant au château Palmer, lieu-dit La Casséna, 1941.

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Bordes Caroline