Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Fiche

Dénominations ciboire
Aire d'étude et canton Dax nord
Adresse Commune : Rivière-Saas-et-Gourby
Emplacement dans l'édifice sacristie

Ce ciboire, repéré en 1992 dans l'église Saint-Pierre d'Œyreluy, a été déplacé depuis cette date à celle de Rivière. Le numéro 97 poinçonné sur la bâte se retrouve curieusement sur un calice bordelais de la seconde moitié du XVIIe siècle (réf. IM40004007) toujours conservé à Œyreluy. Le poinçon de maître insculpé cinq fois sous le pied du ciboire n'a pu être déchiffré. Si la frise ajourée du pied et les collerettes découpées sont encore dans la tradition du XVIIe siècle, le profil du nœud en vase est en revanche caractéristique des premières décennies du siècle suivant : une datation vers 1720-1730 semble plausible.

Période(s) Principale : 1ère moitié 18e siècle
Lieu de provenance Édifice ou site : Aquitaine, 40, Oeyreluy, église paroissiale Saint-Pierre

Pied circulaire à frise estampée et repercée, montée sur une bâte soudée ; nœud en forme de vase balustre, séparé de deux collerettes plates par des gorges lisses ; coupe nue ; couvercle emboîtant, en doucine renversée, à mamelon amorti d'une croix fondue.

Catégories orfèvrerie
Structures pied, circulaire
Matériaux argent, repoussé, ciselé au trait, ciselé au mat, gravé, fondu, découpé, doré
Précision dimensions

h = 24,7 ; pied : d = 11,9 ; coupe : d = 9,3.

Iconographies croix
ornementation, feuille, godron
Précision représentations

Frise ajourée de feuilles à nervure perlée sur le bord du pied ; feuilles oblongues nervurées, ciselées sur l'embase du pied et sur le mamelon du couvercle ; godrons alternés sur le culot du nœud et tore de croisillons fleuronnés sur son épaulement, séparés par un bandeau médian lisse ; godrons sur les collerettes ; croix latine nue au sommet du couvercle.

Inscriptions & marques poinçon de maître, partiellement illisible
numéro de série
Précision inscriptions

Poinçon de maître insculpé cinq fois sous le pied : illisible (une fleur de lys en chef ? la lettre S ou J à senestre ?). Numéro (de série ?) poinçonné sur la bâte rapportée du pied : 97.

Précision état de conservation

La croix du couvercle est peut-être refaite. Une cassure à l'intérieur de la coupe et une autre au sommet de la tige, sous la collerette supérieure, ont été ressoudées au plomb.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe