Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Martin du Mus

Chemin de croix

Dossier IM40005661 réalisé en 2014

Fiche

Dénominations chemin de croix
Aire d'étude et canton Mugron
Adresse Commune : Doazit
Lieu-dit : Le Mus
Emplacement dans l'édifice nef

Le chemin de croix de l'église du Mus fut érigé par Mgr Lannéluc, évêque d'Aire, le 10 octobre 1848, quelques années après ceux des deux autres églises de la commune, Notre-Dame du bourg (1842) et Saint-Jean d'Aulès (1846).

Les lithographies portent la seule mention "Turgis", qui désigne probablement Louis-Auguste Turgis "fils" (né en 1818). Toutefois, un exemplaire du même modèle conservé à l'église Saint-Jean-Baptiste d'Ousse-Suzan (réf. IM40002286) porte la lettre complète "Paris, chez Vve Turgis, rue St Jacques, 16 - Lith. de Turgis - et à Toulouse, rue St Rome, 36." Une autre série identique à l'église de Soleilhas (Var), acquise avant 1853, comporte les mêmes mentions. On peut donc attribuer l'exemplaire du Mus à la collaboration de Louis avec sa mère la veuve Turgis (successeur en 1825 de son mari Jean-Baptiste, fondateur de la maison en 1820). Un autre exemplaire, mais non aquarellé, a été placé en 1863 à la chapelle du cimetière de Mugron (réf. IM40006014).

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle
Dates 1848, daté par source
Lieu d'exécution Édifice ou site : Ile-de-France, 75, Paris
Auteur(s) Auteur : Turgis Louis Auguste, dit(e) Turgis jeune,
Louis Auguste Turgis , dit(e) Turgis jeune (1818 - )

Prénom usuel : Louis. Né à Gouville (Manche) le 2 mai 1818. Imprimeur-lithographe, fils d'imprimeur, succède à son frère à partir du 10 juillet 1856 (brevet) ; installé au 80, rue Serpente (1857), puis au 10 & 12, rue des Écoles, enfin au 60, rue Serpente ; crée une succursale à New-York (41 Barclay Street, 78 Duane Street, 83 Saint Léonard).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
lithographe, signature

Lithographie rehaussée d'aquarelle, sous verre ; cadres en bois mouluré peint faux bois, avec croix sommitale découpée et rapportée.

Catégories estampe, menuiserie
Structures rectangulaire horizontal
Matériaux papier, support, lithographie, aquarelle
bois, mouluré, découpé, peint, faux bois
verre transparent
Mesures h : 50.0
la : 60.0
Iconographies cycle narratif, Passion
ornementation, croix
Précision représentations

Croix latine au sommet des cadres.

Inscriptions & marques inscription concernant le titre, français, espagnol, anglais, imprimé
lettre, imprimé
Précision inscriptions

Légende en français, espagnol et anglais, de part et d'autre du numéro de la station en chiffres romains. Lettre (sous le trait carré, station I) : Lith. de Turgis.

États conservations mauvais état
Précision état de conservation

La plupart des estampes présentent des déchirures, des trous d'insectes et des taches d'humidité.

Statut de la propriété propriété de la commune

Annexes

  • Extrait de : PRIAM Jean-Pierre, BELLOCQ Dominique. Registre paroissial. Notices, histoire, usages, faits divers, 1838-1850

    "Érection du chemin de la croix de l'église du Mus. / François Ad. Ad. Lanneluc, par la miséricorde divine et l'autorité du saint siège apostolique, évêque d'Aire, / Sur la demande qui nous a été adressée par écrit le trente septembre mil huit cent quarante huit, par M. le curé de Doazit, d'ériger le chemin de la croix dans l'église du Mus, annexe de celle de Doazit, doyenné de Mugron, archidiaconé d'Aire, / En vertu du bref de N. S. P. le pape Grégoire XVI, daté de Rome, du 16 décembre 1839, par lequel sa sainteté nous autorise à établir par nous même ou par nos délégués cette dévotion si utile, / Vu les articles 358 et suivants des statuts du diocèse, / Nous autorisons l'érection du chemin de la croix dans l'église du Mus, annexe de celle de Doazit et nous nommons pour l'ériger avec les cérémonies prescrites, M. Bellocq, curé de Doazit. / En conséquence, et suivant la teneur du rescrit, tous les fidèles qui visiteront la station, et rempliront les conditions prescrites, gagneront chaque fois toutes les indulgences que les SS Pontifes ont attachées à cette dévotion. / La présente autorisation et le procès-verbal de l'érection du chemin de la croix, après avoir été transcrits sur les registres de la fabrique et sur le registre paroissial seront placés dans un tableau, sous verre, à côté de la première station. / Donné à Aire en notre palais épiscopal ...[ 30 ]... sous notre seing, le sceau de nos armes et le contre seing de notre secrétaire général, le 10 octobre 1848. / par mandement de Mgr l'évêque, / Dulin chan. s. g. [secrétaire généra]."

Références documentaires

Documents d'archives
  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 3 mars 1906.

    Archives départementales des Landes : 70 V 108/7
Multimedia
  • PRIAM Jean-Pierre, BELLOCQ Dominique. Registre paroissial. Notices, histoire, usages, faits divers, 1838-1850. Document en ligne : http://dzt-isto.chez-alice.fr/notice.htm

Liens web

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe