Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Château Tour Saint-Fort

Dossier IA33007353 inclus dans Hameau de Laujac réalisé en 2013

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination château viticole
Appellations Tour Saint-Fort
Parties constituantes non étudiées cuvage
Dénominations chai
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive gauche)
Hydrographies Gironde la
Adresse Commune : Saint-Estèphe
Lieu-dit : Laujac
Adresse : route de la Villotte
Cadastre : 2015 OE 1299 ; 1825 E1 981-988

Un bâtiment est situé à l'emplacement de l'ancien cuvier sur le plan cadastral de 1825 ; en revanche les bâtiments organisés autour de la cour carrée ne sont pas encore construits.

L'ancien cuvier à étage est probablement construit à la fin du 19e siècle ou au début du 20e siècle : le pignon que formait la travée centrale a toutefois été arasé. C'est le seul élément qui subsiste de l'ancien cru la Tour du Château Pineau, du nom de son propriétaire au début du 20e siècle. L'illustration qui en est donnée dans l'édition de 1922 de l'ouvrage de Cocks et Féret indique que le cuvier était accompagné d'un vaste chai (dont subsiste probablement l'un des murs, rue Serpentine) et d'une maison à étage.

Les bâtiments sont en grande partie détruits pendant la seconde Guerre mondiale et réhabilités à partir de 1992 par Jean-Louis Laffort qui réalise des investissements importants : cuvier avec cuves inox et système de régulation des températures de fermentation, chai à barriques, salle de dégustation et de réception. Ces nouveaux bâtiments se trouvent à distance du hameau, au cœur du vignoble.

Période(s) Principale : limite 19e siècle 20e siècle
Principale : 4e quart 20e siècle

Les bâtiments sont disposés autour d'une cour carrée au milieu du vignoble. Deux grands vaisseaux qui abritaient à l'origine cuvier et chais ont été réhabilités. Les façades sont rythmées par des jambes en pierre de taille traitées en bossage plat.

Murs calcaire enduit
Toit tuile creuse
Étages en rez-de-chaussée, comble à surcroît
Couvrements
Couvertures toit à longs pans
États conservations remanié, restauré
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • Extrait de Bordeaux et ses vins, 1922

    p. 280

    Cru La Tour du Château Pineau (Tenelus Pineau) : 40 tonneaux.

    Note : Le cru de La Tour du Château-Pineau a une très ancienne origine. Le château Pineau est une ancienne construction qui date de 1773 : la propriété appartenait moitié au seigneur de Pez, l'autre moitié à la famille Calon de la même paroisse. La totalité du domaine fut vendue à cette époque à M. Ducasse, avocat à la Cour d'appel de Bordeaux ; elle fut connue depuis cette époque sous le nom de Maison Cazeaux. M. Lille, avocat à la Cour d'appel de Bordeaux, neveu de M. Cazeaux, en hérita en 1814 et la vendit en 1879 à M. Gintrac, notaire à Bordeaux, et M. Bret, banquier à Orthez. Cette propriété revint aux héritiers Gaillard et M. Mottelet, notaire à Bordeaux. le vignoble très ancien a contribué pour sa part à développer en France et à l'étranger la réputation des vins du Médoc (...). Cet excellent cru était oublié depuis plus de vingt ans, quand, en 1900, il a été acheté par son propriétaire actuel et a pris le nom de Château Pineau (ancienne propriété Lille aîné) (...). Il comprend 6 hectares de vignes en cabernet-sauvignon, et 4 hectares en merlot et malbec (...).

Références documentaires

Bibliographie
  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1922 (9e édition).

    p. 280

Liens web

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Steimer Claire