Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Château Saint-Haur du Chay

Dossier IA33005044 réalisé en 2012

Fiche

  • Vue d'ensemble.
    Vue d'ensemble.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • resserre
    • chai
    • cuvage
    • grange
    • hangar agricole
    • logement

Dossiers de synthèse

Précision dénomination château viticole
Appellations Château Saint-Haur du Chay
Destinations Gîte, chambres d'hôtes
Parties constituantes non étudiées resserre, chai, cuvage, grange, hangar agricole, logement
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive droite) - Blaye
Adresse Commune : Fours
Lieu-dit : le Chay
Cadastre : 1832 B1 295, 297, 299, 302 ; 2011 B2 395 à 398, 1768, 1769

Une ferme figure au Chay sur la carte de Belleyme de la fin du 18e siècle ; le toponyme laisse supposer la vocation viticole de l'exploitation. La porte d'entrée du logis, en arc plein-cintre mouluré d'un tore et surmontée d’un couvrement saillant mouluré, semble être un vestige du bâti de la seconde moitié du 18e siècle. Des constructions organisées sur un plan en L figurent sur le plan cadastral de 1832. Ces dernières sont remaniées au cours de la seconde moitié du 19e siècle.

En dépit de la probable ancienneté du vignoble, le domaine viticole n'apparaît pour la première fois que dans l’édition de 1929 de Bordeaux et ses vins de Cocks et Féret. Les propriétaires d’alors sont les frères Jean qui produisent une trentaine de tonneaux de vin rouge. A la fin du 20e siècle, une partie des bâtiments est converti en chambre d’hôtes. L’enduit a été refait récemment.

Période(s) Principale : 2e moitié 18e siècle
Secondaire : 2e moitié 19e siècle
Principale : 20e siècle

Le Chay est un hameau constitué d’une ancienne ferme convertie en domaine viticole puis en chambre d’hôtes. Il se situe au sud de la commune, à la fois en contrebas du hameau voisin Le Puy et dominant le ruisseau de Fours (formant la limite avec Saint-Seurin-de-Cursac). Entouré de ses vignes, le domaine se compose d’une maison prolongée vers le nord par le chai et le cuvier puis les bâtiments indépendants, bâtis perpendiculairement, abritant les bureaux et les chambres d’hôtes.

L’ensemble des murs des bâtiments est recouvert d’un enduit rose avec les encadrements harpés des baies peints en blanc, offrant ainsi un jeu de bichromie. Les fenêtres du rez-de-chaussée de la maison sont en arc segmentaire alors que celles de l’étage ont un linteau droit. Les murs sont couronnés d'une génoise.

Murs calcaire
enduit
moellon
Toit tuile creuse
Étages 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans croupe
Typologies IC3

Estuaire

TRAVEE 5
FORBAIE arc plein-cintre (porte) ; arc segmentaire (porte) ; couvrement saillant (porte) ; chambranle mouluré (porte) ; linteau droit (fenêtre) ; arc segmentaire (fenêtre)
POSRUE autre
POSPARC parcelle enclavée
ORIENT est
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Carte géométrique de la Guyenne dite de Belleyme, feuille n°13, 1761 à 1774

    Archives départementales de la Gironde : 2 Fi 1490
  • Plan cadastral napoléonien de Fours. encre couleurs, papier, 1832.

    Archives départementales de la Gironde : 3 P 172
Bibliographie
  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1929 (10e édition).

    p. 1089
  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1949 (11e édition).

    p. 946
(c) Région Aquitaine - Inventaire général ; (c) Conseil général de la Gironde - Bordes Caroline