Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Château Montagnes

Dossier IA33007781 inclus dans Île de Macau réalisé en 2014

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination château viticole
Appellations Montagnes
Parties constituantes non étudiées chai, cuvage, portail, remise, logement d'ouvriers
Dénominations demeure
Aire d'étude et canton Sud Médoc Estuaire
Adresse Commune : Macau
Lieu-dit : Beau Rivage
Adresse : 9 chemin du Bord de l'Eau
Cadastre : 1843 A2 305-307 ; 2013 AD 3
Précisions


Un bâtiment est visible à cet emplacement sur le plan de la palu de Macau de 1776. Les plans cadastraux de 1810 et 1843 représentent un bâtiment de plan rectangulaire, orienté est-ouest, complété d'un petit édifice au nord. En 1843, Bernard Lécussan en est propriétaire.

Dans la seconde moitié du 19e siècle, probablement, le logis est agrandi avec l'ajout d'une tour dans un style néo-renaissance (toiture en ardoise et croisées à traverse et meneau).

Dans l'édition de 1886 de l'ouvrage de Cocks et Féret, la propriété correspond probablement à celle mentionnée au Port de Macau, appartenant à J. Vézia et produisant 25 tonneaux.

Période(s) Principale : 2e moitié 19e siècle
Principale : 1ère moitié 19e siècle

Entourés de vignes, les bâtiments sont situés au centre de l'ancienne île de Macau, au sud du port. Un portail aux piliers circulaires maçonnés et un chemin mènent au domaine depuis la route du Bord de l'eau.

Le logis est un bâtiment de plan rectangulaire orienté est-ouest sur lequel est greffé, au nord, un pavillon couvert d'ardoise. Les façades principale et postérieures sont rythmées de trois travées, la façade latérale ouest en compte deux. Les baies présentent des encadrements en pierre de taille harpés avec agrafe. La façade latérale est, orientée vers le chemin, est traitée avec soin : agrafe, chambranles à crossettes moulurés, gouttes doriques. Le pavillon est ouvert, sur deux faces (est et nord), par une croisée à agrafe.

Dans le prolongement du logis, à l'ouest, se trouvent le cuvier et le chai, envahis par la végétation.

Au nord, un alignement disposé parallèlement abritait logement d'ouvriers (?), grange ou écurie, remise.

Murs calcaire pierre de taille enduit
moellon
Toit tuile creuse, ardoise
Étages 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans croupe
toit en pavillon
Techniques sculpture
Représentations agrafe
Précision représentations

Goutte dorique sous les crossettes.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret et Fils, 1886 (5e édition).

    p. 134
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Communauté de communes Médoc-Estuaire - Grollimund Florian