Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Château Maragnac-Lamouroux

Dossier IA33003138 réalisé en 2010

Fiche

Précision dénomination château viticole
Appellations château Maragnac-Lamouroux
Parties constituantes non étudiées cellier, chai, mur de clôture, portail
Dénominations demeure
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive gauche) - Castelnau-de-Médoc
Adresse Commune : Margaux
Lieu-dit : Maragnac
Cadastre : 1826 D3 50 à 60 ; 2008 AC 12

D'après les matrices cadastrales, la demeure a été construite en 1864 à l'emplacement de bâtiments plus anciens présents sur le cadastre de 1826. Elle appartient à cette époque au négociant Lanoire.

En 1868, le château est acheté par E. Mollinié qui développe le domaine pendant la 2e moitié du 19e siècle. Il est illustré dans l'édition de 1874 de l'ouvrage de Cocks et Féret.

A l'origine, le château s'appelait Lamouroux, nom d'un chevalier du 13e siècle. Dans la 2e moitié du 20e siècle, l'étampe et les vignes sont vendues au château Rauzan-Ségla. Le logis prend alors le nom du lieu-dit Maragnac. L'auteur d'ouvrages de puériculture, Laurence Pernoud (1918-2009), a habité cette maison qu'elle a vendue en 1992.

Les bâtiments de dépendances (chais) ont été détruits au début du 21e siècle pour construire le centre de tri postal. Ce sont peut-être ces bâtiments qui figurent sur l'illustration de l'ouvrage de Cocks en 1969.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Dates 1864, daté par travaux historiques
Auteur(s) Personnalité : Pernoud Laurence, habitant célèbre, attribution par source

La demeure se compose d'un rez-de-chaussée surélevé sur un niveau de soubassement et d'un étage de comble. Le niveau de soubassement est traité en bossage continu.

Un escalier droit à double volée et balustrade en pierre dessert le rez-de-chaussée surélevé percé de baies en arc segmentaire avec chambranle à crossettes et clés centrales ornées. La porte principale est encadrée de deux pilastres cannelés à chapiteaux ioniques et surmontée d'une imposante lucarne cintrée avec pots en couronnement et en amortissement. Un entablement avec une riche corniche à modillons est surmonté d'une rambarde continue de toiture, ornée de guirlandes de fruits et de fleurs avec des têtes de lion. Le toit brisé en ardoise est ouvert de lucarnes en œil-de-bœuf en zinc. La façade postérieure présente un décor tout aussi soigné. A l'intérieur, le niveau de soubassement abrite une cuisine ainsi qu'une vaste pièce qui a pu servir de chai. Un vestibule central distribue des pièces situées de part et d'autre. A noter la présence d'un monte-plat entre la cuisine et la salle à manger. Sur le flanc oriental de la maison est greffé un bâtiment en rez-de-chaussée abritant la buanderie et le logement du gardien : il présente des baies en arc segmentaire et un toit débordant soutenu par des aisseliers sculptés. L'ensemble est entouré d'un jardin avec puits et resserre, délimité au sud et au nord par un mur de clôture doté de portails à piliers.

Murs calcaire
pierre de taille
Toit ardoise
Étages étage de comble, en rez-de-chaussée surélevé
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures terrasse
toit à longs pans brisés
croupe brisée
Escaliers escalier de distribution extérieur : escalier symétrique
États conservations bon état
Techniques sculpture
Représentations guirlande lion chute fruit pilastre pot balustre corne d'abondance cartouche médaillon cuir découpé

Estuaire

TRAVEE 5
FORBAIE arc segmentaire (porte) ; arc segmentaire (fenêtre) ; crossettes (porte) ; crossettes (fenêtre) ; agrafe (fenêtre) ; agrafe ornée (porte) ; arc plein-cintre (fenêtre) ; chambranle mouluré (fenêtre)
POSRUE en alignement
POSPARC en retrait
VUE vue bornée
CLOT grille ; piliers de portail ; mur de clôture
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret et Fils, 1874 (3e édition).

    p. 123-124
  • COCKS, Charles. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1908 (8e édition).

    p. 86
  • COCKS, Charles. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1969 (12e édition).

    p. 210-211
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Steimer Claire