Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Château Lescalle

Dossier IA33007784 inclus dans Île de Macau réalisé en 2014

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination château viticole
Appellations Lescalle
Parties constituantes non étudiées chai, cuvage
Dénominations demeure
Aire d'étude et canton Sud Médoc Estuaire
Adresse Commune : Macau
Lieu-dit : Lescalle
Adresse : 111 chemin du Bord de l'Eau
Cadastre : 1843 A3 582-584 ; 2013 A 520
Précisions


Des bâtiments figurent à cet emplacement sur le plan de la palu de Macau en 1776. Les propriétaires sont alors MM. Bonin et Andrieu.

Sur le plan cadastral de 1843, on retrouve les mêmes dispositions qu'au 18e siècle. La maison est taxée pour 6 portes et fenêtres à son propriétaire Jean David. La partie agricole appartient à Jean-Baptiste Teyssandier "avoué à Bordeaux".

Ce dernier rachète dans les années 1860 les parcelles de son voisin. Il fait augmenter les parties agricoles en 1869 -dans le même temps que la propriété de Ducru Ravez appartenant à la veuve Ravez- puis engage la reconstruction du château actuel en 1876, ce qui lui coûte 200 francs de taxe selon le registre des augmentations/diminutions du cadastre.

Les plans et la réalisation sont confiés à l'architecte bordelais Louis-Michel Garros. Il utilise les mêmes motifs décoratifs (notamment des disques) que pour la construction de l'ancienne école de garçons de Macau dont les plans datent également de 1876. Le propriétaire de Lescalle, Teyssandier, est également maire de Macau jusqu'en 1874, ce qui explique probablement le choix du même architecte sur ces deux chantiers.

Le parc, composé d'essences exotiques comme des cyprès chauves, est sans doute conçu à la même époque.

Le domaine double sa production viticole entre 1868 et 1893, passant de 40 à tonneaux.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Dates 1876, daté par source
Auteur(s) Auteur : Garros Louis-Michel,
Louis-Michel Garros (1833 - 1911)

Louis-Michel Garros (1833-1911) est diplômé de l’École des Beaux-Arts de Paris. Il installe son agence au 14 rue Lecoq à Bordeaux. Son fils Alexandre (1867-1953) prend sa suite, suivi par son propre fils Louis (1895-1956). Michel, fils de Louis, né en 1923, fait de même.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par analyse stylistique

Le château Lescalle est situé au centre de l'ancienne île de Macau, proche du fleuve et en léger retrait par rapport à la route.

La demeure est entourée d'un parc au nord et à l'est, puis de ses vignes.

Sur deux niveaux et un étage de comble, le corps de logis est de plan rectangulaire complété par une tour d'angle et un bâtiment au sud.

La façade principale, à l'est, se compose de cinq travées. Les trois travées centrales forment un avant-corps coiffé d'un pavillon et encadré de pilastres. Cette disposition est également adoptée pour la façade postérieure. Les ouvertures du rez-de-chaussée ont des encadrements moulurés interrompus par une agrafe, chambranles à crossettes et frise à cannelures. Celles de l'étage diffèrent par les crossettes inférieures et supérieures. L'étage de comble est ouvert sur chaque face par des lucarnes en pierre à fronton cintré ou en zinc avec volutes.

La tour à cinq pans présente aussi un traitement soigné : les fenêtres ont un appui à crossettes avec motif de disque pendant, une plate-bande avec agrafe à volutes et coquille, surmontée d'une corniche cintrée ; une corniche à denticules précède le dernier niveau ouvert sur chaque face de fentes verticales avec motif en disque que l'on retrouve sur les souches de cheminées. Le toit polygonal est agrémenté de fausses lucarnes.

Au sud sont réunies les dépendances : chai, cuvier, logement.

Murs calcaire pierre de taille
Toit ardoise
Étages 1 étage carré, étage de comble, 2 étages carrés
Couvrements
Couvertures toit à longs pans croupe
toit polygonal
terrasse
Jardins groupe d'arbres
Techniques sculpture
Représentations cercle, agrafe, pilastre, volute, denticule, coquille, fronton, carré
Précision représentations

Gouttes doriques.

Consoles sculptées.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Matrices cadastrales : Augmentations et diminutions, 1853-1890.

    Archives départementales de la Gironde : 3P
Documents figurés
  • AM Bordeaux. Fonds Garros, 208 S.

    663
Bibliographie
  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1868 (2e édition).

    p. 107
  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1893 (6e édition).

    p. 138
Périodiques
  • DANTARRIBE Cécile. « Les châteaux de Louis-Michel Garros en Gironde dans la seconde moitié du XIXe siècle ». Revue archéologique de Bordeaux, 2001, tome XCII.

    p. 300-310
  • DANTARRIBE Cécile. Le « Château Garros » en Médoc et Biterrois dans la seconde moitié du XIXe siècle". Livraisons d'histoire de l'architecture, n°4, 2e semestre 2002.

    p. 108
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Communauté de communes Médoc-Estuaire - Grollimund Florian