Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Château Lassus

Dossier IA33004186 inclus dans Hameau de Condissas réalisé en 2013

Fiche

Œuvres contenues

Genre de maître
Précision dénomination château viticole
Appellations Château Lassus
Parties constituantes non étudiées resserre, chai, puits, cuvage, étable, mur de clôture
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive gauche)
Adresse Commune : Bégadan
Lieu-dit : Condissas
Cadastre : 1831 A2 585 à 588 ; 2012 A3 1495 à 1497

Sur la carte de Belleyme (1763-1764), un hameau est indiqué à Lassus ; il est également cité par l’abbé Baurein parmi les principaux villages de la commune.

Sur le plan cadastral, une grande portion des terres composant le hameau et les bâtiments construits appartiennent à Pierre Brion. Les bâtiments comprennent alors une maison, sur la parcelle n°586, et deux bâtiments ruraux sur les parcelles n°587 et 588. Le registre des augmentations et diminutions de la matrice cadastrale indique une construction nouvelle d’une maison, en 1850, sur la parcelle n°586.

En 1870, le domaine est complété par la construction de logements d’ouvriers. Entre 1870 et 1880, Il semble que les bâtiments situés sur les parcelles n°587 et 588 soient démolis et que de nouvelles dépendances agricoles soient bâties. Dans la 5e édition de l’ouvrage Bordeaux et ses vins (1886), le domaine prend le nom de Château Lassus.

Le cuvier de type médocain est construit entre la fin du 19e siècle et le début du 20e, lorsque le domaine devient la propriété du docteur Lenourichel.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : limite 19e siècle 20e siècle

Le domaine est situé à l’ouest du hameau de Condissas, au nord de la commune, en bordure de la Palu de Condissas.

Une partie du mur de clôture est conservée, le long de la route, avec à son extrémité sud une croix de chemin.

Le logis et les bâtiments de vinification sont construits sur le même alignement, et les dépendances agricoles sont au sud.

La maison s’élève sur un étage, compte 6 travées et est couronnée par une double génoise. A l’est, elle est prolongée par une annexe en rez-de-chaussée de 4 travées et à l’ouest par les chais et le cuvier de type médocain. Ce dernier est en moellon sous enduit. Sa façade compte 7 travées, délimitées par des pilastres à bossage. La travée centrale est traitée en ressaut, surmontée d'un fronton triangulaire et encadrée par des pilastres à bossage. A l’intérieur, le niveau de plancher est conservé, ainsi que le treuil et la charpente. Le chai, en rez-de-chaussée, est accolé à l’arrière du cuvier.

La grange-étable et le hangar agricole sont construits parallèlement l’un à l’autre. A l’intérieur de l’étable, le râtelier en bois est conservé. Au nord et perpendiculairement s’appuie une troisième dépendance qui a conservé à l’intérieur une cheminée.

Murs calcaire moellon
Toit tuile creuse
Étages 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans croupe
Typologies IC4, cuvier médocain

Estuaire

TRAVEE 6
FORBAIE linteau droit (porte) ; linteau droit (fenêtre)
POSRUE perpendiculaire
POSPARC en retrait
ORIENT sud
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Bégadan, matrices cadastrales et état de section, 1853-1879.

    Archives départementales de la Gironde
Documents figurés
  • Carte géométrique de la Guyenne dite Carte de Belleyme, feuille n°6, levés vers 1763-1764, éch. 1/43200 env.

  • Plan cadastral napoléonien de Bégadan, 1831.

    section A Archives départementales de la Gironde : 3 P 038
Bibliographie
  • BAUREIN Abbé, MERAN Georges. Variétés bordeloises ou essai historique et critique sur la topographie ancienne et moderne du diocèse de Bordeaux. Bordeaux : Féret et fils, 1876, t. 1, 2è éd .

  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret et Fils, 1886 (5e édition).

  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1908, enrichie de 700 vues de châteaux viticoles (8e édition).

(c) Conseil départemental de la Gironde ; (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Bordes Caroline