Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Château la Tour du Mont

Dossier IA33006664 réalisé en 2013

Fiche

  • Vue d'ensemble.
    Vue d'ensemble.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • cour
    • portail
    • mur de clôture

Dossiers de synthèse

Œuvres contenues

  • Hameau du Mont
    Saint-Seurin-de-Cadourne, le Mont, route de Cadourne, rue du Mont
Parties constituantes non étudiées cour, portail, mur de clôture
Dénominations demeure
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive gauche) - Lesparre
Adresse Commune : Saint-Seurin-de-Cadourne
Lieu-dit : le Mont
Adresse : rue du Mont , route de Cadourne
Cadastre : 1831 B1 788, 791 ; 2014 A1 411

Deux parcelles bâties sont indiquées à cet emplacement sur le plan cadastral de 1831.

D'après le registre des augmentations/diminutions de la matrice cadastrale, la maison située sur la parcelle B 786 est démolie en 1880. La demeure construite en pierre de taille est donc très certainement bâtie à cette époque.

Le château de La Tour-du-Mont est mentionné pour la première fois dans l'édition de 1881 de l'ouvrage de Cocks et Féret, illustré d'une lithographie. On y reconnaît la façade principale avec son fronton ; en revanche, une tour circulaire est greffée à la façade postérieure, ce qui ne correspond pas à l'état actuel. S'agit-il d'un projet non réalisé ? Cette tour devait-elle être l'emblème du cru ? On remarque également que le logis secondaire est en rez-de-chaussée avec un comble ouvert de jours en losange. A cette époque, le propriétaire Arnaud produit 50 tonneaux. Il s'agit sans doute de François Arnaud, dont les initiales ornent les ferronneries du portail d'entrée.

Dans l’édition de 1949 de Bordeaux et ses vins, le château se nomme de la Tour-du-Mont – Carmail, détenu par Micalaudy, et produit 20 tonneaux.

Il est probable que le château ait cessé toute production viticole après la Seconde Guerre mondiale ; il n’est en effet plus mentionné dans les éditions de Cocks et Féret.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle

L'ensemble est composé de deux bâtiments :

-au nord, une demeure organisée selon un plan en L, à étage carré, construite en pierre de taille et couverte d’un toit à croupes en ardoise. La façade principale, tournée vers l’est, présente 5 travées, la travée centrale étant traitée en ressaut et couronnée d’un fronton triangulaire percé d’un oculus. Les ouvertures sont à chambranles moulurés à crossettes. Les allèges des fenêtres sont traitées en ressaut. La porte d’entrée est ornée d’une agrafe et surmontée d’une corniche soutenue par des consoles. La façade est soulignée par un bandeau médian, des pilastres d’angle et une corniche denticulée. Deux lucarnes à fronton cintré éclairent les combles.

-au sud, un second logis à étage est construit en moellon enduit et organisé selon 5 travées d'ouvertures en pierre de taille. La toiture est en tuile creuse.

Les deux bâtiments donnent sur une cour fermée par un mur et un portail à l’angle sud-ouest : ce portail à piliers maçonnés est doté d'une grille dont le couronnement porte l’inscription « LA TOUR DU MONT » et les initiales F et A (François Arnaud).

Murs calcaire pierre de taille
moellon enduit
Toit ardoise, tuile creuse
Étages 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans croupe

Techniques sculpture
Représentations pilastre, denticule, fronton

Estuaire

TRAVEE 5
FORBAIE linteau droit (porte) ; linteau droit (fenêtre) ; crossettes (porte) ; crossettes (fenêtre) ; agrafe (porte) ; corniche (porte)
POSRUE en alignement
POSPARC en retrait
POSTOPO coteau
ORIENT est
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • Documentation complémentaire

    COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1881 (4e édition)

    Le château la Tour-du-Mont est entouré d’un excellent vignoble qui a pour base l’ancien crû Marcé, agrandi et amélioré par les acquisitions suivantes :

    1- 4 hectares sur belles croupes, de fortes graves situées près du fleuve et dépendant du domaine Andron et Brochon, mitoyen à l’excellent crû de Charmail.

    2- 4 hectares de premières graves, sur la belle croupe de Cadourne, près le port de la Maréchale, dépendant du château du Mont, mitoyen, à l’Est, au château de Verdignan, au Nord, au château Coufran.

    3- 4 hectares argilo-calcaires, dépendant du domaine du baron du Breuil, donnant un vin très mûr, d’une belle couleur et assez fin.

    4- 3 hectares conservés à l’ancienne propriété Marcé, premières graves fortes et douces, donnant au vin de la couleur et du bouquet. L’encépagement de ce vignoble, comprend : 1/3 malbec, 1/3 cabernet-sauvignon, 1/3 cabernet gris et merlot.

Références documentaires

Bibliographie
  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1881 (4e édition).

(c) Conseil départemental de la Gironde ; (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Riberolle Jennifer