Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Château La Couronne, actuellement château Haut-Batailley

Dossier IA33005623 réalisé en 2012

Fiche

Précision dénomination château viticole
Appellations La Couronne
Parties constituantes non étudiées cuvage, cour, logement
Dénominations chai
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive gauche) - Pauillac
Adresse Commune : Pauillac
Lieu-dit : Petit-Batailley
Cadastre : 2016 OD 243 à 349

Le domaine de La Couronne est mentionné pour la première fois dans l'édition de 1881 de l'ouvrage de Cocks et Féret. Il est indiqué que ce vignoble, récemment créé par M. Armand Lalande, a été planté dans un sol graveleux de qualité. Une illustration est publiée dans l'édition suivante, en 1886, représentant une simple maison d'ouvriers conservée encore aujourd'hui. On aperçoit également en arrière-plan le train passant sur la voie de chemin de fer qui vient d'être aménagée à proximité, reliant Bordeaux au Verdon.

L'édition de 1893 mentionne la création du vignoble en 1874. Dès cette date, deux constructions nouvelles de maison sont indiquées dans les augmentations et diminutions sur la parcelle F267, à l'initiative du négociant Armand Lalande.

Dans l'édition de 1908, les mêmes commentaires et la même illustration sont repris, alors que les nouveaux bâtiments ont été construits par Ernest Minvielle en 1895-1896, comme l'atteste l'ensemble de plans de l'architecte conservés. En revanche, une photographie les représente dans l'édition de 1949, époque à laquelle ils appartiennent à Francis Borie. Dans la 2e moitié du 20e siècle, le château a pris le nom de Haut-Batailley. Au nord, un bâtiment abritant un nouveau chai à barriques et un espace de stockage et de conditionnement a été construit en 1986. En 2005, un bâtiment est ajouté au sud avec une réception de vendange, un cuvier en inox et un chai de stockage.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Principale : 4e quart 20e siècle
Principale : 1er quart 21e siècle
Dates 1895, daté par source
1986, daté par tradition orale
2005, daté par tradition orale
Auteur(s) Auteur : Minvielle Ernest, architecte, attribution par source

Le bâtiment principal réunit un cuvier à étage, des chais et un logement pour le colon. Il reste fidèle aux plans de l'architecte Minvielle et chacun de ces espaces reste bien lisible.

Le bâtiment présente un plan en H, un chai longitudinal reliant deux parties disposées perpendiculairement, le cuvier à l'ouest et le logement à l'est. L'ensemble est organisé sur deux niveaux bien lisibles à l'extérieur avec un bandeau médian mouluré qui règne sur l'ensemble du bâtiment. Les baies et les chaînages d'angle sont traités en brique et pierre de calcaire.

Le chai présente deux séries d'ouvertures, des baies en arc segmentaire au niveau du soubassement et des jours dans la partie supérieure.

Le cuvier présente sa façade principale à l'ouest, avec une travée centrale formant pignon et traitée en ressaut. Elle est percée d'une porte en arc segmentaire surmontée d'une table décorative sculptée d'une couronne. Au-dessus, une vaste baie tripartite est dotée de meneaux en pierre. De part et d'autre, deux travées d'ouvertures avec en rez-de-chaussée des baies jumelles à plate-bande cintrée en brique, et à l'étage des fenêtres en arc segmentaire et des piédroits alternant brique et pierre. Des pilastres également en brique et pierre scandent la façade ; surmontés d'une console en pierre, ils soutiennent la toiture débordante. Les deux niveaux du cuvier sont également bien repérables sur les pignons dotés de vastes portes hautes à linteau métallique reposant sur des coussinets qui permettaient le chargement de la vendange. Le logement présente sa façade principale à l'est. Organisée sur deux niveaux, elle est dotée d'une galerie en bois, abritée par la toiture débordante et accessible par deux escaliers droits installés à chaque angle. Les poteaux en bois reposent sur des dés de pierre. A l'intérieur, on retrouve de nombreux éléments visibles sur les plans d'Ernest Minvielle : le chai reliant le cuvier au logement était destiné aux vins nouveaux. Il conserve sa charpente d'origine, en bois, reposant sur des consoles en bois et en pierre. Le chai à vins vieux se trouvait dans le soubassement du bâtiment dédié au logement du colon. Deux colonnes en fonte y soutiennent le plafond. A l'étage le logement s'organisait autour d'une chambre à coucher au centre, avec de part et d'autre, une cuisine et une chambre d'enfant, et une salle à manger et un cabinet. Le cuvier était organisé en deux espaces, un magasin au nord et le cuvier au sud avec 6 cuves. Une partie du niveau de plancher muni de rails est encore conservée ; les cuves en bois ont été remplacées dans les années 1940 (?) par des cuves en ciment. La charpente en bois avec tirants métalliques correspond parfaitement au dessin qu'en a fait Ernest Minvielle dans ses projets.

Au nord, un hangar avec remise et un logement d'ouvriers en rez-de-chaussée complètent l'ensemble.

Murs calcaire
enduit
pierre de taille
moellon
Toit tuile creuse
Étages en rez-de-chaussée surélevé, comble à surcroît
Couvertures toit à longs pans
croupe
Typologies cuvier médocain
Techniques sculpture
Représentations couronne
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Plans pour construction d'un groupe viticole, domaine de La Couronne (Médoc), pour M. A. J. Lalande à Bordeaux, calque, encre, par Minvielle, Ernest (architecte), 1895-1896 [Archives municipales, Bordeaux, Fonds Minvielle, 150 S recueil 231].

Bibliographie
  • COCKS, Charles, FERET, Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret et Fils, 1881 (4e édition).

    p. 192
  • COCKS, Charles, FERET, Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret et Fils, 1886 (5e édition).

    p. 190
  • COCKS, Charles, FERET, Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret et Fils, 1949 (11e édition).

    p. 208
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Steimer Claire