Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Château Ferrière

Dossier IA33003337 réalisé en 2010

Fiche

  • Vue d'ensemble.
    Vue d'ensemble.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • logement
    • puits
    • hangar agricole
    • remise agricole
    • mur de clôture
    • portail
Précision dénomination château viticole
Appellations Ferrière
Parties constituantes non étudiées logement, puits, hangar agricole, remise agricole, mur de clôture, portail
Dénominations demeure
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive gauche) - Castelnau-de-Médoc
Adresse Commune : Margaux
Lieu-dit : Segones
Cadastre : 1826 D1 355, 356, 358 ; 2008 AD 37

Les bâtiments figurent sur le cadastre de 1826 et datent en partie du 18e siècle (baies à arc segmentaire). Ils sont également représentés sur une photographie vers 1868. On remarque que la partie en rez-de-chaussée a été rehaussée, peut-être en 1886, date à laquelle la construction nouvelle d'une maison est mentionnée dans les matrices cadastrales.

Le château tient son nom de la famille Ferrière, propriétaire depuis le 18e siècle et jusqu'en 1914, époque à laquelle Henri Ferrière le vend à Armand Feuillerat, alors propriétaire du château Marquis de Terme. Sa fille en confie le fermage et l'exploitation au château Lascombes.

L'édition de 1908 de l'ouvrage de Cocks et Féret retrace l'histoire de la famille Ferrière et propose une illustration des bâtiments : on note qu'à cette époque, la partie en rez-de-chaussée a bien été rehaussée.

Aujourd'hui, les bâtiments appartiennent au château Lagurgue-Ferrière.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Principale : 18e siècle

Les bâtiments sont disposés en un même alignement : un premier logis à étage carré est prolongé par un rez-de-chaussée, suivi d'un autre logis à étage carré, lui-même prolongé par un logis en rez-de-chaussée. Ce sont ces deux derniers, accessibles par un portail à piliers, qui semblent constituer la maison principale. Ils conservent des baies à arc segmentaire. Face à ces bâtiments se trouvent des espaces de remise, hangar et logements secondaires (présence de cheminées).

Murs calcaire
pierre de taille
Toit tuile creuse
Étages en rez-de-chaussée, 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans
États conservations mauvais état

Estuaire

TRAVEE 4
FORBAIE linteau droit (fenêtre) ; linteau droit (porte)
POSRUE en alignement
POSPARC en retrait
VUE vue bornée
CLOT piliers de portail ; mur de clôture
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • DOCUMENTATION COMPLEMENTAIRE

    - Documentation fournie par le domaine de Lascombes

    "Ce domaine de quatre hectares, le plus petit des crus classés en surface, est resté dans la famille Ferrière du XVIIIe siècle au début du XXe siècle. Le premier des Ferrière, Gabriel, fonctionnaire royal vend la propriété à son cousin germain, qui se prénomme aussi Gabriel. Le frère de ce dernier, Jean Ferrière, dont la famille est nombreuse et célèbre, est maire de Bordeaux en 1795, après la chute de Robespierre. Au moment du classement de 1855, le château est la propriété de madame Veuve Jean ferrière. En 1914, le cru change de famille, Henri Ferrière le vend à Armand Feuillerat, propriétaire à l´époque du château Marquis de Terme, 4e cru classé. Sa fille, Madame Durand-Feuillerat, en confie le fermage et l´exploitation à château Lascombes, où il est vinifié. Une partie de ce petit vignoble, contiguë à Lascombes, a la particularité d´être complètement close d´un mur, en plein coeur du village de Margaux. La bâtisse en elle-même, jolie petite maison bourgeoise de style médocain, est malheureusement totalement laissée à l´abandon".

Références documentaires

Documents figurés
  • DANFLOU, Alfred. Les grands crus bordelais. Bordeaux, s.d. [1867], t. 1.

Bibliographie
  • COCKS, Charles, FERET, Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : 2e éd. Féret, 1868.

    p. 113
  • COCKS, Charles. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1908 (8e édition).

    p. 81
  • COCKS, Charles. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1969 (12e édition).

    p. 204-205
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Steimer Claire