Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Château du Pizou, dit de l'Arquier ou chartreuse du château-bas

Dossier IA24001240 réalisé en 2009

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination chartreuse
Appellations château du Pizou ou chartreuse du château-bas ou château de l'Arquier
Parties constituantes non étudiées logement, ensemble agricole
Dénominations château
Aire d'étude et canton Montpon-Ménestérol - Montpon-Ménestérol
Adresse Commune : Le Pizou
Cadastre : 1844 D2 198 ; 1989 ZH 103-148

Le château médiéval du Pizou, détruit en 1566 par les troupes protestantes de Clermont de Piles, occupait ce lieu. Ancienne demeure de la famille Rauzan, elle fut vendue en 1603 avec une partie de la seigneurie qui en dépendait au maître verrier François de Belhade et passa en 1610 entre les mains de Jean d'Aulède, seigneur de la Lande. Selon Dominique Audrerie, les commanditaires de l'actuelle chartreuse pourraient être, au début du 18e siècle, Théophile Daulède, écuyer, et sa femme Madeleine de Gournaud, ou leur fils Jean, marié vers 1735. L'édifice a vraisemblablement été construit sur les fondations de l'ancienne place forte.

Le plan cadastral napoléonien de 1844 montre encore un ensemble quadrangulaire à cour fermée et des douves au nord et à l'est alimentées par le ruisseau du Marchand, aussi appelé ruisseau de la Forêt à la fin du 19e siècle. Le domaine, situé sur la plaine alluviale graveleuse fertile, était associé à une petite exploitation viticole. Il fut ensuite la propriété des familles Chaussade de Jolimont et Arquier (ou Auquier) du 19e siècle jusqu'au début du 20e siècle, selon D. Audrerie. Le plan cadastral de 1989 figure un ensemble de cinq bâtiments, dont deux à l'est ont disparu.

Période(s) Principale : Milieu du Moyen Age
Principale : 1ère moitié 18e siècle
Secondaire : 19e siècle

La chartreuse du "château-bas" se situe à l'est du bourg du Pizou, à environ 200 mètres de l'église paroissiale. Elle comprend trois corps de bâtiments distincts.

Une grande partie est construite en maçonnerie de moellons : seuls l'encadrement des baies et les chaînes d'angle sont faites de pierre de taille ; quant à la partie supérieure de l'aile ouest, elle est bâtie en pan de bois. Le corps de logis principal, caractérisé par sa longueur et son rez-de-chaussée unique, est couvert par un toit à longs pans protégé par de la tuile creuse. Il est flanqué de deux ailes plus hautes d'un étage, couvertes de toits à longs pans et croupes ; la ligne de faîtage, très courte, les apparente à des toits en pavillon. L'aile ouest est en pan-de-bois enduit, au-dessus d'un rez-de-chaussée en maçonnerie. Adossées à ces ailes et les prolongeant, des pavillons plus bas sont protégés par une toiture brisée, percée de lucarnes. Celui de l'est forme un léger retour sur la cour. L'ensemble ne paraît pas homogène, ce qui peut sans doute être expliqué par la disparition de la toiture brisée d'origine du corps de logis central. L'intérieur de ce logis conserve d'intéressants solivages moulurés, ainsi que des cheminées en pierre de style Louis XIV à manteau chantourné.

Face à la chartreuse, des dépendances ferment la cour, dont un logement secondaire. L'ensemble est clos par une muraille cernée par des douves, alimentées en eau par le ruisseau du Marchand.

Murs calcaire pierre de taille
moellon enduit partiel
pan de bois
Toit tuile creuse, tuile plate
Étages en rez-de-chaussée, 1 étage carré, étage de comble
Couvertures toit à longs pans croupe
toit à longs pans brisés croupe brisée
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Plan du bourg, 1879.

    Archives départementales de la Dordogne : 12 O 401
Documents figurés
  • Carte de Belleyme, planche n°21, 1762-1783.

  • Plan cadastral napoléonien du Pizou, 1844. Section Le Rivaud, feuille D2.

    Archives départementales de la Dordogne : 3 P 3 3696
Bibliographie
  • AUDRERIE Dominique, DU CHAZAUD Emmanuel, BÉLINGARD Jean-Marie et al. Le Périgord des chartreuses. Périgueux : Pilote 24, 2000.

    p. 308-309.
  • PENAUD Guy. Dictionnaire des châteaux du Périgord. Bordeaux : Sud Ouest, 1996.

    p. 77.
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Dordogne - Becker Line - Pagazani Xavier - Provost Marion