Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Château d'Hortevie

Dossier IA33004820 réalisé en 2011

Fiche

  • Vue d'ensemble.
    Vue d'ensemble.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • portail
    • jardin
    • logement

Dossiers de synthèse

Précision dénomination château viticole
Parties constituantes non étudiées portail, jardin, logement
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive gauche) - Pauillac
Adresse Commune : Saint-Julien-Beychevelle
Lieu-dit : Beychevelle
Adresse : 68 Grand Rue
Cadastre : 1825 D2 644 à 647 ; 2011 D4 845, 848

D'après l'édition de l'ouvrage de Cocks et Féret de 1969, le vignoble de Château d'Hortevie a été constitué par les anciens crus Travoyat et Pradère.

On trouve la mention de ces noms dans les matrices cadastrales. Des bâtiments figurent à cet emplacement sur le plan cadastral de 1825 mais sont démolis en 1883 (parcelles D645, 646, 647, Travoyat). La maison actuelle a donc probablement été construite dans le 4e quart du 19e siècle.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle

La maison à étage carré est disposée légèrement de biais par rapport à la rue et séparée de celle-ci par un muret avec une grille.

La façade est composée de 7 travées, les trois travées centrales formant ressaut. La porte principale au chambranle mouluré à crossettes est surmontée d'un balcon soutenu par des consoles sculptées et doté d'un garde-corps métallique portant les initiales TR (?). L'horizontalité est renforcée par la présence d'un bandeau médian et par les appuis de fenêtres de l'étage qui forment également bandeau. Les baies de l'étage sont surmontées tantôt de corniches, tantôt de frontons. La façade est encadrée de pilastres d'angle.

De hautes souches de cheminée en pierre de taille s'échappent de la toiture en ardoise qui présente également des épis de faîtage en zinc. La façade postérieure permet d'appréhender le plan en L du bâtiment et de voir une tourelle couverte d'un toit conique, abritant probablement un escalier. A l'est, le long d'un chemin et disposée perpendiculairement à la rue, une maison en rez-de-chaussée devait constituer un logement secondaire.

Murs calcaire
bossage
pierre de taille
Toit ardoise
Étages 1 étage carré
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans
toit conique
croupe
Techniques sculpture
Représentations pilastre fronton denticule monogramme
Précision représentations

Pilastres d'angle à bossage ; lucarne à fronton triangulaire et ailerons à volutes ; corniches et frontons denticulés surmontant les fenêtres de l'étage.

Estuaire

TRAVEE 7
FORBAIE plate-bande (fenêtre) ; plate-bande (porte) ; chambranle mouluré (fenêtre) ; chambranle mouluré (porte) ; corniche (fenêtre) ; couvrement saillant (fenêtre)
POSRUE autre
POSPARC en retrait
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Bibliographie
  • COCKS, Charles. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1969 (12e édition).

    p. 336
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Steimer Claire