Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Château Bayle-Peyronnet

Dossier IA33007780 inclus dans Île de Macau réalisé en 2014

Fiche

Dossiers de synthèse

Précision dénomination château viticole
Appellations Bayle-Peyronnet
Parties constituantes non étudiées portail, cuvage, chai, maison
Dénominations demeure
Aire d'étude et canton Sud Médoc Estuaire
Adresse Commune : Macau
Lieu-dit : Bayle-Peyronnet
Adresse : 25 chemin du Bord de l'Eau
Cadastre : 1843 A2 331 , 333 ; 2013 AD 19
Précisions


Le domaine est la propriété de M. Bayle comme l'indique le plan de la palu de Macau de 1776. A cette époque, les bâtiments sont organisés selon un plan en L. La disposition du chai en soubassement du logis a été adoptée pour plusieurs constructions de la seconde moitié du 18e siècle (Plaisance, Barreyre, etc.).

En 1843, le comte Pierre-Denis de Peyronnet, ministre de l'Intérieur et de la Justice, puis Pair de France, est propriétaire et donne son nom au domaine. Il possède également le château de Saint Louis-de-Montferrand. Il doit procéder à des réaménagements, comme le laissent supposer les initiales "BP" sur la grille en ferronnerie du portail principal. Le plan cadastral de 1843 montre que le bâtiment a été amputé d'une partie de l'aile en retour d'équerre.

A la mort du comte en 1855, Jean Andrieu devient propriétaire et les matrices cadastrales indiquent une augmentation de construction en 1857 sans que l'on puisse en identifier la nature ; en 1861, deux chalets sont également ajoutés.

La demeure présente probablement des maçonneries du 18e siècle mais a fait l'objet d'un rhabillage dans la 2e moitié du 19e siècle, avec remaniement des façades et du pavillon central couvert d'un toit brisé en ardoise.

La propriété produit une trentaine de tonneaux jusqu'à la fin du siècle.

Période(s) Principale : 2e moitié 18e siècle
Principale : 3e quart 19e siècle
Auteur(s) Personnalité : Peyronnet Pierre-Denis,
Pierre-Denis Peyronnet (1778 - 1854)

- Ministre de l'Intérieur

- Ministre de la Justice

- Pair de France


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
habitant célèbre, attribution par source

La demeure est située au sud du port de Macau, en retrait par rapport à la route.

Deux portails donnent accès à la propriété : le principal est composé de quatre piliers maçonnés et d'une grille disposés en arrondi. Il est couronné des lettres entrelacées BP en ferronnerie. Un portail secondaire, au sud, est composé de deux piliers à amortissement.

Le corps de logis est un long bâtiment rectangulaire avec les dépendances (chai, cuvier) en retour d'équerre à l'arrière. Le rez-de-chaussée surélevé avec niveau de soubassement est accessible par un escalier en fer-à-cheval avec garde-corps en ferronnerie et un perron. Une porte en plein-cintre ménagée sous le perron donne accès au niveau de soubassement.

Les deux travées centrales forment un avant-corps encadré de pilastres cannelés et couvert d'un toit en pavillon brisé en ardoise avec lucarne et hautes souches de cheminée en pierre. Les portes-fenêtres et fenêtres sont surmontées d'un fronton triangulaire.

Le chalet construit en bord de route est doté d'un étage de comble et présente une toiture débordante à lambrequin soutenue par des aisseliers sculptés.

Murs calcaire pierre de taille bossage
Toit tuile creuse, ardoise
Étages en rez-de-chaussée surélevé, étage de comble
Couvertures toit à longs pans croupe
toit brisé en pavillon
Escaliers escalier de distribution extérieur : escalier en fer-à-cheval, en maçonnerie
Techniques sculpture
ferronnerie
Représentations pilastre, fronton, cercle, volute, monogramme
Précision représentations

Corniche à modillons.

Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Matrices cadastrales : Augmentations et diminutions, 1853-1890.

    Archives départementales de la Gironde : 3P
Documents figurés
  • "Plan géométrique de la pallue de Macau bas médoc et du Tayet, de la dépendance de Mrs. les bénédictins de Sainte-Croix à Bordeaux. Dressé et dessiné par le sieur Lefebvre d'Archambault, ingénieur, 1776".

    Archives départementales de la Gironde : H 1025
  • Plan cadastral napoléonien de Macau, 1843.

    Archives départementales de la Gironde : 3P 262
Bibliographie
  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1893 (6e édition).

    p. 138
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Communauté de communes Médoc-Estuaire - Grollimund Florian