Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Barthélemy

Châsse de la Bienheureuse Marguerite-Marie Alacoque

Dossier IM40006376 réalisé en 2016

Fiche

Dénominations châsse
Titres
Appellations de la Bienheureuse Marguerite-Marie Alacoque
Aire d'étude et canton Saint-Sever
Adresse Commune : Eyres-Moncube
Emplacement dans l'édifice sacristie

Ce reliquaire est d'un modèle courant dans la seconde moitié du XIXe siècle, qui figure avec des variantes dans la plupart des catalogues de fabricants de bronzes religieux (Poussielgue-Rusand, Chertier...). Une étiquette ancienne fixée sous la base, bien que difficilement lisible ("reliques / chape at B.C. Touchard" ?), indique que l'objet a accueilli d'autres reliques que celle qu'il abrite aujourd'hui, contenue dans un encolpion sans lien direct avec la châsse. La nouvelle affectation est peut-être antérieure à 1920, date à laquelle la bienheureuse Marguerite-Marie Alacoque (1647-1690), béatifiée dès 1864, a été canonisée par Benoît XV.

Période(s) Principale : 2e moitié 19e siècle

La châsse est en forme de chapelle gothique parallélépipédique, à quatre travées de long sur deux travées de large, reposant sur une base rectangulaire saillante, non décorée. Les quatre faces, entièrement vitrées, sont divisées par des piliers, couronnées de gâbles et sommées d'un couvercle amovible en forme de toit en bâtière ; des cabochons de verre rouge et vert sont sertis à griffes sur les bases des piliers et certains gâbles. A l'intérieur, un encolpion en laiton fixé sur un montage en carton et papier contient une relique de la "Bienheureuse Marguerite-Marie Alacoque". Une étiquette ancienne collée sous la base indique toutefois que la châsse a changé d'affectation.

Catégories bronze d'art
Structures plan, rectangulaire
Matériaux laiton, structure, en plusieurs éléments, découpé, estampage, doré à la galvanoplastie
bronze, décor, en plusieurs éléments, fondu, ajouré, ciselé, décor en ronde bosse, décor en bas relief, décor rapporté
verre transparent, garniture, laminé
Mesures h : 17.7
la : 13.5
pr : 7.5
Iconographies représentation d'objet, chapelle, pinacle, gable, toit, flèche, statuette, fleur de lys, perle
Précision représentations

Les quatre faces, dont la base est soulignée d'une frise de perles et de fleurs de lys, sont scandées de piliers simples ou fasciculés, amortis par des niches à statuettes et des pinacles fleuronnés ; entre les piliers, des gâbles aigus à clefs pendantes entourant, au milieu des longs côtés, un édicule de plus grande taille, percé d'une niche à statuette et couronné d'un pinacle crucifère ; le même édicule, flanqué de palmes, couronne le faîte du toit, dont les versants sont gravés de traits imitant un couverture d'ardoises.

Inscriptions & marques inscription, imprimé, manuscrit, lecture incertaine
Précision inscriptions

Inscription (sur un authentique à l'intérieur de l'encolpion) : Bse M. M. Alacoque. Inscription (imprimée en bleu et manuscrite sur une étiquette ancienne collée sous la base de la châsse, lecture incertaine) : N° [imprimé en bleu] Reliques / Chape at B. C. / Touchard (?) [manuscrit].

Précision état de conservation

Vert-de-gris sous la base.

Statut de la propriété propriété de la commune
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe