Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Chapelle Sainte Cécile puis temple protestant

Dossier IA33002336 réalisé en 2011

Fiche

Vocables Sainte-Cécile
Appellations dite chapelle Sainte Cécile
Dénominations église, temple
Aire d'étude et canton Arcachon (commune)
Adresse Commune : Arcachon
Adresse : rue Claude Bouscau

Une chapelle est construite sous le vocable de Sainte-Cécile en 1857 par l'architecte Dmokowski. La communauté protestante acquiert l'édifice qui est alors ouvert au culte protestant en 1858. Une photographie d'Alphonse Terpereau en donne l'aspect vers 1863-1866. Ce temple qui menaçait ruine est reconstruit par l'architecte Marcel Ormières. L'édifice est détruit en 1977. L'actuelle rue Claude Bouscau conserve le tracé de l'édifice sous forme d'un muret.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1857, daté par source
1906, daté par source
Auteur(s) Auteur : Dmokowski Julien

L'édifice de plan allongé, nef unique, comprenait 6 travées percées de fenêtres en arc brisés. Des contreforts marquent chaque travées. Le toit à longs pans, pignon découvert, était couvert d'ardoise. L'élévation occidentale (pierre) présentait un portail à voussure. Le tympan était sculpté (Livre saint). Le pignon était orné de crochés.

Murs brique
pierre
Toit ardoise
Plans plan allongé
Couvertures toit à longs pans
pignon découvert
États conservations détruit

Références documentaires

Bibliographie
  • BOYE Michel. Arcachon de A à Z. Saint-Cyr-sur-Loire : Alan Sutton, 2009.

    PP. 39-40
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Charneau Bertrand