Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Laurent de Boulin

Chapelle (calice, patène, 2 burettes et leur bassin, clochette d'autel)

Dossier IM40006960 réalisé en 2018

Fiche

Dénominations calice, patène, bassin à burettes, burettes, clochette d'autel
Titres
Aire d'étude et canton Saint-Sever
Adresse Commune : Montsoué
Lieu-dit : Boulin
Emplacement dans l'édifice sacristie

Cette chapelle d'une qualité exceptionnelle, dont les circonstances de l'arrivée à l'église de Boulin sont inconnues, est l'œuvre de l'orfèvre et bronzier parisien Louis Bachelet, actif de 1844 à 1877. Son riche décor ciselé est inspiré de l'orfèvrerie parisienne du milieu du XVIIe siècle. Dans le même esprit, les scènes figurées sur le calice et la patène reproduisent, avec des variantes, des sources gravées de la même époque : la Circoncision, par exemple, dérive d'une gravure de Hieronymus Wierix d'après Bernardino Passeri pour les Evangelicæ Historiæ Imaginis de Jeronimo Nadal (1593). Le Mariage de la Vierge, inspiré de Ventura Salimbeni, se retrouve sur le célèbre calice de François de Nesmond (Paris, 1661-1663) à la cathédrale de Bayeux, publié par Emmanuel Luis (Trésors de la cathédrale de Bayeux, 2011, p. 52). Le Calvaire ou Crucifixion de la patène, qui pourrait être un remploi d'un objet du XVIIe siècle, reproduit un médaillon également présent vers 1650 sur une patène de Noël Barre dans une église d'Indre-et-Loire et surtout sur celle du calice de Pierre II Lévesque (1682-1683) au monastère de la Charité à Bayeux (Luis, op. cit, p. 26). La composition s'inspire partiellement d'une estampe de Raphaël I Sadeler d'après Palma le Jeune (Jacopo Negretti).

Période(s) Principale : 2e moitié 19e siècle
Lieu d'exécution Commune : Paris
Auteur(s) Auteur : Bachelet Louis,
Louis Bachelet (1818 - 1877)

Orfèvre actif à Paris (ateliers au 16, rue de Verneuil, magasins au 58, quai des Orfèvres), il collabora avec Viollet-le-Duc et Ruprich-Robert. Son poinçon, insculpé en janvier 1844, fut biffé le 17 janvier 1877. Sa production était diffusée par le biais d'un Recueil d'objets d'orfèvrerie à l'usage du culte, Paris, Quai des Orfèvres, 58. Entre 1880 et 1890, le fils de Bachelet vendit à Placide Poussielgue-Rusand le fonds et les modèles de l'atelier familial. Réf. : B. Berthod, G. Favier, É. Hardouin-Fugier, Dictionnaire des arts liturgiques du Moyen Âge à nos jours, Lyon, 2015, p. 102-103.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
orfèvre
Auteur de la source figurée : Salimbeni Ventura,
Ventura Salimbeni (1568 - 1613)

Peintre et graveur, né et mort à Sienne.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
graveur
Auteur de la source figurée : Negretti Jacopo, dit(e) Palma le Jeune,
Jacopo Negretti , dit(e) Palma le Jeune (1548 - 1628)

Peintre vénitien, né Jacopo di Antonio Negretti, neveu de Palma le Vieux.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre
Auteur de la source figurée : Passeri Bernardino,
Bernardino Passeri (1540 - 1596)

Peintre et graveur né à Ancône, actif à Rome entre 1576 et 1585 environ, mort en 1590 ou 1596.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre

Les objets composant la chapelle, tous en argent doré, sont placés dans un coffret en bois recouvert de cuir noir et garni intérieurement de feutre rouge. Calice à pied circulaire avec bâte soudée, nœud en forme de prisme hexagonal, une collerette torique, deux bagues perlées, coupe à lèvre évasée, fausse-coupe pleine à bord festonné. Patène à ombilic saillant, avec médaillon fondu, repris au ciselé et soudé (en remploi ?). Burettes en forme d'aiguière, avec vase en cristal (à décor gravé), monture en argent doré, pied circulaire à bâte rapportée soudée, couvercle sur charnière, anse fondue et soudée ; un ruban rouge autour du col de la burette du vin. Bassin ovale avec large marli à reliefs estampés et repris au ciselé et bord rapporté soudé, deux éléments vissés pour la fixation des burettes sur le fond. Clochette d'autel : bord du vase rapporté et soudé, manche tubulaire vissé à collerette et trois bagues. Les scènes évangéliques du calice sont repoussées et ciselées, le médaillon de la patène fondu, les motifs ornementaux de tous les éléments sont estampés ou fondus et repris à la ciselure au trait et au mat (fonds amatis).

Catégories orfèvrerie, verrerie
Structures plan, circulaire, ovale
Matériaux argent, décor en bas relief, décor dans la masse, décor rapporté, ciselé au trait, ciselé au mat, estampage, fondu, décor à la molette, doré
cristal, moulé, gravé
Mesures h : 28.0
d : 16.2
d : 10.0
d : 16.9
l : 30.0
la : 20.3
h : 15.0
la : 9.0
h : 15.0
d : 7.1
Iconographies cycle narratif, Mariage de la Vierge, Annonciation, Visitation, Adoration des Mages, Circoncision du Christ, Fuite en Egypte
Collège apostolique, Bon Pasteur, Vierge à l'Enfant, saint Grégoire le Grand, saint Augustin d'Hippone, saint Ambroise de Milan, saint Jérôme Docteur
ornementation, angelot, ove, perle, feuille
scène biblique, Calvaire
ornementation, grappe, roseau, coquillage, angelot, ove, cartouche, palmette
ornementation, angelot, ove, feuille, perle, volute, bouquet, fruit
Précision représentations

Calice : programme iconographique consacré à la vie de la Vierge et à l'Enfance du Christ. Sur le talus du pied et sur la fausse-coupe, des scènes non encadrées, alternant avec des angelots aux ailes éployées : sur le pied, le Mariage de la Vierge, l'Annonciation et la Visitation ; sur la fausse-coupe, l'Adoration des mages, la Circoncision et la Fuite en Égypte. Sur le bord du pied, séparé du talus par une frise de godrons, les Apôtres figurés à mi-corps dans des cartouches à volutes séparés par des oves (dans le sens inverse des aiguilles d'une montre : saint Pierre avec les clés, saint Paul avec l'épée, saint Jacques le Majeur avec le bourdon, saint Jean l'Évangéliste avec le calice, saint Philippe avec la croix, saint Barthélemy avec le couteau, saint Matthieu avec la lance et le livre, saint Thomas avec l'équerre, saint Jude Thaddée avec la massue, saint André avec la croix en X, saint Simon avec la scie, saint Matthias avec la hache). Sur le nœud à six pans, les effigies en pied du Bon Pasteur, de la Vierge à l'Enfant (couronnée, debout sur le croissant, tenant une grappe de raisin) et des quatre Docteurs de l'Église latine. Sur la collerette inférieure de la tige, quatre angelots aux ailes éployées ; perles sur les bagues, bouillons de feuilles de part et d'autre du nœud, frises d'oves et de perles sur le bord festonné de la fausse-coupe.

Patène : large médaillon circulaire à bord perlé, figurant le Calvaire (le Christ en croix entouré de la Vierge à gauche et de saint Jean à droite, la Madeleine embrassant le pied de la croix tout en tenant le vase d'onguent ; le crâne d'Adam au pied de la croix).

Burettes : cartouches chantournés à volutes et oves sur le bord ajouré du pied, angelots aux ailes éployées sur le talus, séparé du bord par un rang de perles ; feuilles en bouillon sous le vase ; anse fondue en forme de crosse à feuilles ; coquillage et roseaux (burette de l'eau) et grappe de raisin avec feuilles de vigne (burette du vin) fondus en haut relief sur le couvercle ; roseaux et feuilles d'eau (burette de l'eau), grappes de raisin et pampres (burette du vin) gravés sur le vase en cristal.

Bassin à burettes : sur le marli, frise de cartouches à volutes entourant des palmettes perlées, alternant avec ces cartouches à cuirs et ove.

Clochette d'autel : frise de cartouches à volutes et feuille alternant avec des oves sur le bord ajouré ; grandes feuilles nervurées, quatre angelots aux ailes éployées alternant avec des bouquets de fruits surmontant des volutes sur le vase ; filet de perles sur la collerette ; bouton sphérique au sommet du manche.

Précision inscriptions

Poinçons sur le pied et la coupe du calice, la patène, le couvercle des burettes, le fond du bassin et le manche de la clochette. Poinçon de fabricant : L B, une pensée et une étoile (losange horizontal). Marque de fabricant (sur une plaque ovale soudée sous les pièces, sauf la patène et la clochette) : BACHELET / F. D'ORFEVRERIE / 58. Quai des Orfèvres / PARIS. Marque de fabricant (en lettres d'or sur une étiquette à l'intérieur de la boîte) : BACHELET / FABRICANT D'ORFÈVRERIE / Quai des Orfèvres 58, / A PARIS.

Belle chapelle homogène de l'orfèvre parisien Louis Bachelet, inspirée de modèles du milieu du XVIIe siècle.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections classé au titre objet, 1984/09/05

Références documentaires

Bibliographie
  • Le Second Empire, essor des Landes, 1852-1870. Catalogue d'exposition, Mont-de-Marsan, 1980-1981.

    p. 56, n° 135

Liens web

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe