Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Chantier naval Léglise puis Descorps

Dossier IA33008906 inclus dans Hameau de la Reuille réalisé en 2014

Fiche

Á rapprocher de

Destinations maison
Dénominations usine de construction navale
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive droite)
Hydrographies Gironde la Dordogne la
Adresse Commune : Bayon-sur-Gironde
Lieu-dit : la Reuille
Adresse : impasse du Port
Cadastre : 1819 B1 45 ; 2014 B 988

Au début du 19e siècle, les parcelles 43 à 47 appartiennent à François Baudouin : il s'agit des terrains formant aujourd'hui l'impasse du port, qui étaient occupés par de la vigne, la roche exploitée en partie avec une carrière, deux maisons au port de la Reuille et des taillis colonisant la falaise.

En 1852, une maison est construite par Simon Roy sur la parcelle B45. C'est à lui que l'on doit l'installation d'un chantier naval à la Reuille. Pierre Roy exploite par ailleurs la roche de la Reuille, comme ses voisins qui au milieu du 19e siècle demandent le renouvèlement de leurs autorisations d'exploitation. La cohabitation de ces deux activités est difficile et de nombreux accidents sont mentionnés.

La famille Léglise reprend par la suite l'activité. Le chantier est illustré par des cartes postales du début du 20e siècle, sur lequel travaille une centaine d'ouvriers. En 1962, Raymond Descorps succède à la famille Léglise : seuls deux ouvriers sont encore actifs sur le chantier. La principale activité consistait à la fabrication de yoles. Dans les années 1970, l'arrivée du polyester pour la construction des bateaux fait chuter l'activité du chantier, qui ferme lors du départ à la retraite de Raymond Descorps en 1987.

Période(s) Principale : milieu 19e siècle

Aucun vestige du chantier naval n'est conservé. Seul le bâtiment abritant à l'origine la forge a été converti en chambre d'hôtes.

D'après les cartes postales du début du 20e siècle, le chantier naval était composé d'une halle, formée d'une toiture à deux pans reposant sur une charpente et des poteaux en bois. Deux cales permettaient la mise à l'eau des bateaux.

Site non visité.

Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • Documentation complémentaire

    AD Gironde, SP 1095. Lettre de Pierre Roy, constructeur de navire, au préfet, 27 juin 1860.

    Sur sa propriété à la Reuille, se trouve une ancienne carrière qu'il désire exploiter de nouveau par galerie souterraine ; accord du maire.

    AD Gironde, SP 1095. Rapport de l'Ingénieur des Mines sur deux demandes en autorisation de carrières à ciel ouvert de MM. Drouillard et Pierre Roy, 25 juillet 1860.

    Pierre Roy a sollicité le 26 juin dernier l'autorisation d'ouvrir une carrière à ciel ouvert à la Reuille, derrière le chantier de construction de navire qu'il possède ; Drouillard a demandé l'autorisation d'ouvrir une carrière à ciel ouvert à côté de la précédente et à 8m au plus du chantier de construction du sieur Roy ; exploitation à la poudre dangereuse ; projet d'arrêté.

    AD Gironde, SP 1095. Rapport de l'Ingénieur des Mines sur la demande du sieur Pierre Roy en autorisation de carrière à Bayon, 28 septembre 1860.

    Demande du 2 septembre dernier d'exploiter un rocher pour dégager sa maison. Un petit chemin qui n'est pas praticable aux voitures existe entre sa maison et le rocher, et l'exploitation se fait à la distance de près de 10m de cette construction ; autorisation accordée.

    AD Gironde, SP 1095. Rapport de l'Ingénieur des Mines sur la demande du sieur Drouillard, 7 novembre 1860.

    Demande du sieur Drouillard d'exploitation de sa carrière à la poudre ; réserve momentanée par mesure de prudence à cause de la présence d'ouvriers occupés à la construction d'un navire au chantier du sieur Roy.

    AD Gironde, SP 1095. Procès verbal du garde mines du département concernant un accident survenu le 18 mai, 26 mai 1861.

    Accident sur la personne d'un ouvrier charpentier travaillant à la construction d'un petit bateau dans un chantier appartenant au sieur Roy ; atteint sur le milieu du bateau par un bloc de pierre du poids de 15 à 20 kg projeté par l'explosion d'un coup de mine de la carrière.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Mines et carrières, affaires diverses, 19e siècle.

    Archives départementales de la Gironde : SP 1095
Bibliographie
  • BOYRIES Pierre, LATRY Guy. Hier dans le blayais, 1900-1920. Bourg-sur-Gironde : Syndicat d´initiative de Bourg-sur-Gironde, 1980.

Périodiques
  • BELAIR Bernard. "Le chantier Léglise à Bayon ; témoignage de Jean-Pierre Micheau". L'Estuarien, n°65, juillet 2018.

    p. 4
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Steimer Claire