Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Chais et cuviers de Château Laujac

Dossier IA33004178 réalisé en 2013

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiées cabane
Dénominations chai, cuvage
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive gauche)
Adresse Commune : Bégadan
Lieu-dit : Laujac
Cadastre : 2012 D2 1165

A l'origine, les chais se trouvaient dans une aile en retour d'équerre au nord ouest du château, visible sur le plan cadastral de 1831.

L'édition de Bordeaux et ses vins en 1850 indique une production s'élevant à 250 tonneaux.

Manifestement, les équipements ne sont plus adaptés à une vendange aussi abondante : la famille Cruse fait alors édifier un vaste cuvier à étage de type médocain, daté 1874, complété de chais à barriques. Il apparaît sur l'illustration publiée en 1881 dans Bordeaux et ses vins, marqué en son centre par une travée formant pignon. Le vignoble a été agrandi aux dépens du bois de Laffitte. Les zones de palus sont également investies avec la création du cru La Tour de Cordouan. Cet accroissement nécessite l'agrandissement des bâtiments viticoles. Le cuvier est donc prolongé en 1896, comme l'indique la date inscrite sur la seconde travée du cuvier formant pignon. L'édition de 1898 de Bordeaux et ses vins indique que les vignobles de Laujac, Laffitte et La Tour de Cordouan "sont confiés à l'habile direction de M. Théophile Skawinski un des viticulteurs les plus distingués de notre département".

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle, 4e quart 19e siècle
Dates 1874, porte la date
1896, porte la date

Les dépendances viticoles sont situées au nord et à distance du château. Elles s’organisent en un vaste cuvier à étage, complété de trois vaisseaux en rez-de-chaussée disposés perpendiculairement à l’arrière, abritant les chais.

La façade du cuvier, tournée au sud, présente deux travées légèrement saillantes, formant pignon, percées à l’étage des baies de décharge permettant la réception de la vendange. Au-dessus de chacune d’elles se trouvent des tables décoratives sculptées portant les inscriptions et dates suivantes : "1874 / CHATEAU LAUJAC / CRUSE" et "1896 / LAFFITTE – LAUJAC / LA TOUR CORDOUAN".

A l’intérieur, le rez-de-chaussée accueille les cuves en bois et en inox. Un escalier à double volée permet d'accéder au niveau de plancher, soutenu par des poteaux en bois sur dés de pierre. A l’étage, les rails permettant le déplacement de la maie sont encore visibles avec le mécanisme central pour passer d'un axe à un autre, de la zone de réception de la vendange aux cuves.

Murs calcaire moellon enduit
Toit tuile creuse
Étages 1 étage carré, en rez-de-chaussée
Couvertures toit à longs pans
Escaliers escalier intérieur : escalier symétrique, en charpente
Typologies cuvier médocain
Techniques sculpture
Représentations raisin, feuille, vigne
Précision représentations

Les dates et les inscriptions sur la façade sont agrémentées de motifs de feuilles de vignes et de grappes de raisin.

Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • Complément bibliographique

    Bordeaux et ses vins, Cocks et Féret de 1898, p. 244-245 :

    Les vignobles de Château-Laujac, Laffitte-Laujac, et La Tour-Cordouan ont une exploitation commune, mais des caractères différents. Le vignoble du Château-Laujac […] comprend 75 hectares situés sur un vaste plateau élevé et graveleux complanté des meilleures cépages, cabernet-sauvignon, malbec et merlot. Ses vins sont très fins et très recherchés. Le vignoble de Laffitte produit un vin plus corsé et le vignoble de La Tour-Cordouan un vin de palus très apprécié qui doit sa finesse au choix des meilleurs cépages. Ces domaines sont confiés à l’habile direction de M. Théophile Skawinski un des viticulteurs les plus distingués de notre département.

Références documentaires

Bibliographie
  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret et Fils, 1874 (3e édition).

  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1898, revue et augmentée de 450 vues de châteaux viticoles (7e édition).

  • STEIMER Claire. "Les Skawinski, une dynastie de régisseurs au service de la modernisation des domaines viticoles en Médoc au XIXe siècle", La construction de la grande propriété viticole en France et en Europe, XVIe-XXe siècles, actes de colloque sous la direction de Marguerite Figeac-Monthus et Stéphanie Lachaud. Bordeaux : Féret, 2015.

(c) Conseil départemental de la Gironde ; (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Bordes Caroline