Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste

Chaire à prêcher

Dossier IM40004885 réalisé en 2013

Fiche

Dénominations chaire à prêcher
Aire d'étude et canton Montfort-en-Chalosse
Adresse Commune : Gibret
Emplacement dans l'édifice collatéral nord, à l'ouest

Cette chaire à prêcher en pierre, l'un des rares exemples conservés en Chalosse avec celles de Saint-Jean d'Aulès à Doazit (réf. IM40005642), de Saint-Aubin (1764, réf. IM40006067) et de Saint-Pierre de Brocas (Montaut), porte une inscription gravée qui la date en (ou avant) 1626, date à laquelle Étienne de Seguin, "maître-tailleur", fut inhumé au pied de la cuve. Selon une interprétation communément admise, ce personnage serait le tailleur de pierre ou carrier auteur de la chaire, peut-être même d'une reconstruction partielle de l'église. La fin de l'inscription, d'une lecture difficile, ne permet pas de confirmer cette assertion.

Le nom de Seguin semble s'être longtemps perpétué dans la commune : un Eudoxe de Seguin parraina la cloche de l'église en 1897 (réf. IM40004896). Une famille Seguin ou de Seguin est aussi documentée à Clermont, village proche de Gibret, au moins à partir du dernier tiers du XVIIe siècle (voir réf. IM40004757).

Période(s) Principale : 2e quart 17e siècle
Dates 1626, porte la date
Auteur(s) Auteur : Seguin Etienne,
Etienne Seguin ( - 1628)

Inhumé le 2 septembre 1628 en l'église de Gibret (canton de Montfort-en-Chalosse).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
tailleur de pierre, (?)

Chaire fixe et adossée. La cuve, l'élément le plus ancien, en calcaire appareillé, est de forme cylindrique avec culot conique sculpté de cannelures peu profondes. Le bas du culot est noyé dans la maçonnerie du limon de l'escalier. Celui-ci, droit, à cinq marches en calcaire et rampe (moderne) en bois, débouche à gauche dans le chœur. L'abat-voix en bois signalé dans l'inventaire de 1906 a disparu avant 1991.

Catégories taille de pierre
Structures plan, circulaire élévation, droit
Matériaux calcaire, en plusieurs éléments
Mesures h : 170.0
la : 127.0
h : 137.0
pr : 54.0
Iconographies ornementation, cannelure
Précision représentations

Cannelures larges et presque plates sur le culot de la cuve.

Inscriptions & marques inscription, gravé
Précision inscriptions

Inscription gravée en cinq lignes sur la face de la cuve : Le 2 SEPTEMBRE / 1626 EST ENSEVELY / ESTIENNE DE SEGVIN [M] / MAISTRE TAILHEVR DANS L[...] / DELARREDE [6 6] PRESEN[...] CON[...]h. (les lettres et chiffres entre crochets ont été gravés a posteriori de manière plus superficielle ; les N sont inversés). A une vingtaine de centimètres au-dessus de cette inscription est gravée, apparemment de la même main, une autre date : 1628.

États conservations oeuvre restaurée
partie remplacée
manque
Précision état de conservation

Chaire restaurée en 2010-2013 : les maçonneries ont été enduites, la rampe de l'escalier et les deux cercles de bois entourant la cuve remplacés à cette occasion. Il manque un abat-voix en bois mentionné en 1906.

Rare chaire en pierre datée par une inscription gravée.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 6 mars 1906.

    Archives départementales des Landes : 70 V 242/8
Documents figurés
  • État en 1991.

    Archives départementales des Landes : 1338 W 163
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe