Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Laurent

Chaire à prêcher

Dossier IM40005892 réalisé en 2014

Fiche

Dénominations chaire à prêcher
Aire d'étude et canton Mugron
Adresse Commune : Mugron
Emplacement dans l'édifice croisée du transept, au nord

Cette chaire fut offerte en 1868, peu après l'achèvement de la nouvelle église, par Blanche d'Antin, veuve Domenger (1805-1899). Les reliefs des Évangélistes qui ornent la cuve ont sans doute été acquis sur catalogue ; leurs modèles sont identiques à ceux de la chaire de l'église de Saint-Geours-d'Auribat, acquise vers 1872 (réf. IM40005293).

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Dates 1868, daté par source
Lieu d'exécution Commune : Aire-sur-l'Adour
Auteur(s) Personnalité : Domenger d'Antin Blanche,
Blanche Domenger d'Antin , né(e) d'Antin (1805 - 1899)

Blanche d'Antin (an XIII - 1899), fille aînée de Jean-de-Dieu d'Antin, baron de Sauveterre, maire de Mugron, préfet des Basses-Pyrénées (1770-1844), et de Marie-Victoire de Castelnau (1768-?) ; épouse en 1832 Bernard-Roch Domenger, conseiller général des Landes (1785-1865) ; bienfaitrice de l'église de Mugron.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
donateur, attribution par source

Style néogothique. Chaire fixe, actuellement non adossée, installée devant le pilier nord-est de la croisée du transept, auquel elle est arrimée par une tige de fer ; cuve hexagonale reliée à un pied de même plan par six consoles découpées ; escalier-cage tournant, hélicoïdal, à rampe ajourée (lancettes en arc brisé) débouchant à droite dans le bras nord du transept ; dorsal à deux pans placés en équerre, celui de droite constitué d'un battant de porte ouvrant sur l'escalier ; abat-voix hexagonal à décor architecturé, couronné d'une courte flèche de même plan ; les reliefs sur les pans de la cuve et sur le dorsal sont rapportés, ainsi que les ornements amortissant l'abat-voix.

Catégories menuiserie, sculpture
Structures plan, hexagonal
Matériaux chêne, mouluré, décor en relief, décor dans la masse, décor rapporté, peint, faux bois, vernis
Mesures h : 500.0
Précision dimensions

Cuve : h = 97, la = 112, pr = 110 ; cuve et pied : h = 234 ; dorsal : h = 238 ; escalier : h = 235 ; pr = 69.

Iconographies Les Evangélistes, Christ, IHS
ornementation, ornement à forme architecturale, ornement à forme végétale, flèche, lancette, pinacle, gable, couronne végétale, palme
Précision représentations

Effigies rapportées (en bois) des Évangélistes en pied avec leurs symboles dans des disques sur les pans construits de la cuve, ceux-ci cantonnés de pinacles à crochets et soutenus par des consoles découpées et ajourées ; palmes et couronnes végétales en relief (de roses à gauche, de feuilles de chêne à droite) sur les deux pans du dorsal, effigie du Christ en pied au sommet ; monogramme IHS en relief dans un médaillon entouré de rayons sur le plafond de l'abat-voix ; frise de trèfles (dans la masse) sur la traverse supérieure de la cuve ; arcature brisée ajourée sur la rampe de l'escalier ; sur l'abat-voix, riche décor architecturé avec gâbles contigus à crochets et fleuron sommital, flanqués de pinacles à crochets, crénelage, flèche ajourée à crochets.

Précision état de conservation

Installé à l'origine dans le vaisseau central au nord (côté évangile), le meuble a été déplacé vers la croisée du transept dans les années 1980.

Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 5 février 1906.

    Archives départementales des Landes : 70 V 236/9
Bibliographie
  • BESSELÈRE Jean-Pierre. Petite chronique paroissiale à Mugron.

    p. 78
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe