Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Jean d'Aulès

Chaire à prêcher

Dossier IM40005642 réalisé en 2014

Fiche

Dénominations chaire à prêcher
Aire d'étude et canton Mugron
Adresse Commune : Doazit
Lieu-dit : Aulès
Emplacement dans l'édifice nef, mur nord

Cette chaire à prêcher en pierre - l'un des rares exemples conservés en Chalosse avec celles de Gibret (1626, réf. IM40004885), de Saint-Aubin (1764, réf. IM40006067), d'Audignon et de Saint-Pierre de Brocas (Montaut) -, bien que datée du XVIIIe siècle dans son arrêté d'inscription, remonte plus probablement au siècle précédent, comme le montrent son culot en cône renversé fait de gros tores superposés ou encore son sobre décor géométrique. L'escalier et l'abat-voix (déposé) en bois peint faux marbre sont des ajouts de la seconde moitié du XVIIIe siècle ou plutôt du début du XIXe. L'évêque Lanneluc, dans le procès-verbal de sa visite pastorale de septembre 1842, ordonna que "la chaire [fût] soigneusement grattée au cizeau [sic] pour la dégager de la peinture qui la dégrade". Quelques traces encore visibles témoignent en effet que la pierre était entièrement couverte de peinture, peut-être un décor de faux marbre destiné à harmoniser la cuve avec les éléments en bois ajoutés.

L'ancienne église prieurale de Montgaillard (canton de Saint-Sever), détruite en 1937, possédait une chaire très proche, présentant le même culot à tores superposés (trois seulement à Montgaillard).

Période(s) Principale : 17e siècle , (?)
Principale : limite 18e siècle 19e siècle

Chaire fixe, adossée au pilier entre les deuxième et troisième travées de la nef, et au piédroit de l'arcade de la chapelle nord. La cuve en calcaire, l'élément le plus ancien, est à sept pans inégaux (celui de gauche se prolonge sur le piédroit de l'arcade). Sa partie postérieure repose sur un massif maçonné en pierre de taille et moellon, sa partie antérieure sur un culot en cône renversé constitué de six gros tores ou boudins de pierre de diamètre décroissant. Les pans de la cuve sont décorés de motifs géométriques sculptés en réserve ou gravés ; l'appui est un tore mouluré. La cuve est complétée à droite par un escalier en bois peint faux marbre gris et vert veiné, de plan ondulant, à rampe pleine, avec départ tourné en balustre. Un dorsal en bois (disparu) était fixé au pilier de la nef (dont le dosseret a été mutilé pour lui faire place). L'abat-voix assorti, de plan hexagonal, en bois peint faux marbre gris avec filets dorés, est actuellement déposé à la sacristie ; son plafond en cinq planches est orné d'un décor figuré polychrome.

Catégories taille de pierre
Structures plan, circulaire élévation, droit
Matériaux calcaire, en plusieurs éléments, appareillé, mouluré, décor à relief en réserve, gravé
bois, mouluré, tourné, peint, faux marbre, polychrome
Mesures h : 239.0
la : 140.0
Iconographies ornementation, losange, cannelure, rudenture
Saint-Esprit, colombe, ciel, nuée
Précision représentations

Les pans de la cuve sont ornés de motifs géométriques sculptés en réserve : alternativement des panneaux à trois cannelures rudentées et des losanges avec triangles dans les écoinçons. Le long pan latéral gauche porte en outre, de part et d'autre d'un losange sculpté en réserve, deux panneaux simplement gravés d'une table rectangulaire verticale à extrémités cintrées à oreilles.

La rampe de l'escalier est peinte d'un grand panneau en faux marbre vert à bordure dorée ; son départ est amorti d'un gland en bois tourné. Le plafond de l'abat-voix est peint d'une colombe du Saint-Esprit sur fond de ciel ; des volutes affrontées soutenant un globe doré couronnent l'abat-voix.

États conservations
Précision état de conservation

La peinture (faux marbre ?) qui recouvrait la cuve a été décapée au XIXe siècle. Le dorsal en bois a disparu, l'abat-voix et son couronnement à volutes sont déposés à la sacristie.

Rare chaire en pierre conservée en Chalosse.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections inscrit au titre objet, 2003/06/11
Précisions sur la protection

Arrêté de protection : chaire à prêcher, bois peint, pierre, escalier et dais [sic] en bois, XVIIIe siècle".

Références documentaires

Documents d'archives
  • Église, presbytère, cimetière, 1840-1936.

    Archives départementales des Landes : 2 O 678
  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 3 mars 1906.

    Archives départementales des Landes : 70 V 108/7
Bibliographie
  • CABANOT Jean, MARQUETTE Jean-Bernard, SUAU Bernadette. Guide pour la visite de quelques églises anciennes de Chalosse. Amis des Églises anciennes des Landes. Dax : Barrouillet, 1987.

    p. 26
Multimedia
  • PRIAM Jean-Pierre, BELLOCQ Dominique. Registre paroissial. Notices, histoire, usages, faits divers, 1838-1850. Document en ligne : http://dzt-isto.chez-alice.fr/notice.htm

  • LAMAIGNERE Raphaël. Doazit aux trois églises. Essai de reconstitution de l'histoire locale religieuse d'après les documents officiels, par l'Abbé Raphaël Lamaignère de Doazit, curé de Saint-Aubin. 1941. Document en ligne : http://dzt-isto.chez-alice.fr/dzt_rl.htm

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe