Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Pierre-aux-Liens

Chaire à prêcher

Dossier IM40006030 réalisé en 2014

Fiche

Dénominations chaire à prêcher
Aire d'étude et canton Mugron
Adresse Commune : Nerbis
Emplacement dans l'édifice vaisseau principal, mur nord

Cette chaire non documentée date probablement du milieu du XVIIIe siècle (et non du XVIIe siècle comme l'indique son arrêté d'inscription au titre des Monuments historiques). N° 37 de l'inventaire du 3 mai 1885 ("une chaire assez jolie"), n° 5 de celui du 12 février 1906 ("chaire fixe, avec escalier droit et abat-voix surmonté d'un ange").

Période(s) Principale : milieu 18e siècle

Chaire fixe, adossée ; cuve hexagonale suspendue sur culot galbé en talon droit, avec portillon à droite ; dorsal à panneau cadre mouluré flanqué d'ailerons en volute rapportés et couronné d'un abat-voix plat de même plan que la cuve ; escalier droit avec rampe à barreaux de section carrée, débouchant à droite à l'entrée du chœur. Le meuble est peint couleur faux chêne, avec rehauts dorés sur les moulures des panneaux et les reliefs ornementaux. Le portillon de la cuve comporte un taquet et une plaque de serrure en fer forgé et découpé à l'emporte-pièce (motif de cœur ajouré).

Catégories menuiserie, sculpture
Structures plan, hexagonal
Matériaux chêne, mouluré, décor en bas relief, décor en ronde bosse, décor rapporté, peint, faux bois, peint faux or, polychrome
Mesures h : 500.0
Précision dimensions

Cuve : h = 170,5 (avec le culot ; culot seul : h = 99,5) ; la = 133 ; pr = 108 ; escalier : pr = 84 ; dorsal : h = 147 ; la = 146 (avec les ailerons) ; escalier : h = 256 ; la = 205 ; pr = 57,5.

Iconographies ornementation, ange, aileron, feuille d'acanthe, feuille de laurier, motif rocaille, boule
Précision représentations

Cadres moulurés chantournés sur les pans de la cuve et sur le dorsal ; pendentif sphérique sous le culot de la cuve, course de laurier en relief sur les arêtes aux angles du culot ; chutes d'ornements (entrelacs, draperies à pompon suspendues à des patères) sur les parcloses de part et d'autre des panneaux du dorsal ; ailerons en volute sculptés de rocailles, de marguerites, de feuilles d'acanthe et de laurier de part et d'autre du dorsal ; toupies en pendentifs aux angles de l'abat-voix ; six arceaux affrontés, à boules dorées, portant une statue en ronde bosse d'ange trompetant (peint au naturel) en amortissement de l'abat-voix.

États conservations partie remplacée
oeuvre restaurée
Précision état de conservation

L'escalier est probablement une réfection du XIXe siècle. Le meuble a été restauré en 2000-2002 (traitement anti insectes xylophages, consolidation, remplacement des planches garnissant le culot de la cuve et de sa boule en pendentif), réfection complète de la peinture et de la dorure).

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections inscrit au titre objet, 2002/05/02
Précisions sur la protection

Arrêté de protection : XVIIe siècle.

Références documentaires

Documents d'archives
  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 12 février 1906.

    n° 5 Archives départementales des Landes : 70 V 240/9
Bibliographie
  • CABANOT Jean, MARQUETTE Jean-Bernard, SUAU Bernadette. Guide pour la visite de quelques églises anciennes de Chalosse. Amis des Églises anciennes des Landes. Dax : Barrouillet, 1987.

    p. 49
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe