Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Chai

Dossier IA40001760 réalisé en 2015

Fiche

Dénominations chai
Aire d'étude et canton Saint-Sever
Adresse Commune : Saint-Sever
Adresse : 2 rue du Général-Durrieu
Cadastre : 1809 K 70 Parcelle commune avec tout l'ilôt ; 1844 S 426 ; 2015 AS 7

Le chai conserve des éléments pouvant permettre de dater sa construction de la fin du 16e siècle. La forme des ouvertures de la façade pignon ainsi que la taille des poteaux de bois en rez-de-chaussée se retrouvent sur des édifices de la même période conservés en ville.

L'ancienne ouverture en arc segmentaire donnant sur la rue Saint-Vincent-de-Paul, aujourd'hui murée, paraît datable du milieu du 18e siècle.

Le plan cadastral de 1809 montre l'emprise similaire du bâtiment, et les matrices cadastrales signalent sa vocation agricole. La réorganisation du parcellaire après la Révolution engendre la création d'un grand parc appartenant aux Ursulines, dans lequel se positionne le chai.

La charpente est refaite à la fin du 19e siècle. D'après un témoignage oral, le bâtiment aurait servi aux habitants de la commune jusque dans les années 1960.

Une tempête en janvier 2016 a détruit une grande partie de l'édifice qui est aujourd'hui en péril.

Période(s) Principale : 4e quart 16e siècle
Secondaire : milieu 18e siècle
Secondaire : 4e quart 19e siècle

Le chai est situé dans le jardin de l'ancien hôtel Captan. Il donne sur la rue Saint-Vincent-de-Paul, à l'arrière de la seconde enceinte du 15e siècle. Cette position dans la ville indique l'ancienneté de la vocation agricole des bâtiments situés au-delà de l'enceinte à la fin de la période médiévale.

Le chai est de plan rectangulaire. Son architecture est proche de celle des maisons landaises qui lui sont contemporaines : soubassement en matériaux mêlés, encadrements des ouvertures en pierre de taille et étage en colombage composé de pans de bois hourdis de brique. Le fronton sous le pignon est en pans de bois et torchis.

Les fenêtres et la porte de la façade sous pignon sont en pierre de taille calcaire chanfreinée.

L'intérieur du chai est composé de trois travées séparées par des poteaux reposant sur un dais de pierre et une plaque en terre cuite. Les poteaux de bois sont chanfreinés ; flanqués d'aisseliers. Ils soutiennent un plancher à solives.

Murs appareil mixte enduit
brique pan de bois enduit partiel
torchis pan de bois enduit partiel
Toit tuile creuse
Étages 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans pignon couvert
États conservations mauvais état

Le chai de l'ancien hôtel Captan témoigne des réseaux de métairies entre les familles ou ordres religieux de la ville et les campagnes alentours. De plus, son emplacement dans la ville indique les frontières anciennes entre urbain et rural aujourd'hui repoussées.

Statut de la propriété propriété d'une personne privée
Intérêt de l'œuvre à signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • Registre des augmentations et des diminutions des propriétés bâties, 1811-1911.

    Archives municipales, Saint-Sever : 1 G 51
Documents figurés
  • Plan cadastral napoléonien de Saint-Sever, 1809.

    Archives municipales, Saint-Sever : 1 G 1
  • Plan cadastral napoléonien de Saint-Sever, 1844.

    Archives municipales, Saint-Sever : 1 G 2
(c) Commune de Saint-Sever ; (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Ferey Marie