Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Carrière de Piémont

Dossier IA33007179 réalisé en 2012

Fiche

Précision dénomination carrière de pierre
Appellations Carrière de Piémont
Dénominations carrière
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive droite) - Bourg
Adresse Commune : Villeneuve
Lieu-dit : les Allants, Piémont
Cadastre : 2011 A1

L'origine de l'exploitation de ces carrières de pierre remonte probablement aux 18e et 19e siècles. Elles produisent une pierre moins dure que celles situées en amont de Bourg-sur-Gironde et sont de faible production. Cependant, dans les années 1930, le Port autonome de Bordeaux projette de réaliser une voie ferrée Decauville pour permettre l'acheminement des "moellons" extraits de la carrière de Piémont jusqu'à l'embarcadère de la Roque de Thau.

L'exploitation a été abandonnée dans la seconde moitié du 20e siècle.

Période(s) Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle

Cet ensemble de carrières est localisé en hauteur, principalement aux Allants et au lieu-dit Piémont. Le site est aujourd'hui envahi pas la végétation.

Murs calcaire
États conservations établissement industriel désaffecté
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • Projet de voie ferrée Decauville pour desservir le port de la Roque de Thau

    AD Gironde, 2 O 4096 : Projet d'établissement d'une voie ferrée industrielle, 1930.

    "Type Decauville (0,60 m d'écartement) qui longera le chemin de Ferrau sur une longueur de 189,50 m vers le débarcadère au lieu dit Roque-de-Thau sur une longueur de 110,50 m. A pour but de transporter pour le compte du port autonome de Bordeaux 200 000 tonnes de moellons, de la carrière de Piémont à l'ancien débarcadère de Roque-de-Thau"

    Arrêté d'autorisation du 1er août 1930 délivrée à Thimote Sanz, entrepreneur de travaux publics rue de l'Hôpital à Blaye.

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Riberolle Jennifer - Beschi Alain