Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Pierre

Calice

Dossier IM40004007 réalisé en 2011

Fiche

Dénominations calice
Aire d'étude et canton Dax sud
Adresse Commune : Oeyreluy
Emplacement dans l'édifice sacristie

Les trois poinçons de ce calice, en partie illisibles, ne livrent que des renseignements incomplets. Le poinçon de jurande est celui de Bordeaux (la graphie BORD fut en usage de 1654 à 1715), mais sa lettre-date est effacée. Seule la présence d'un poinçon de charge permet de dater l'objet après 1672. Le poinçon de maître, également mutilé, ressemble par son motif central (un rameau feuillu) au poinçon non identifié d'un orfèvre aux initiales D S, répertorié dans l'ouvrage de Jean et Jacques Clarke de Dromantin (Les orfèvres de Bordeaux et la marque du Roy, 1987, p. 498). Ces auteurs ont repéré cette marque sur un calice daté de 1639, ce qui supposerait pour l'orfèvre une période d'activité d'au moins trois ou quatre décennies. L'initiale du patronyme, S, pourrait être mise en relation avec la famille bordelaise Sermensan, qui donna de nombreux orfèvres aux XVIIe et XVIIIe siècles. Enfin, les armoiries chevaleresques gravées sur le pied du calice n'ont pu être identifiées. Un ciboire de style et de facture similaires, portant le même numéro de série (97), repéré dans l'église en 1992, a été déplacé depuis cette date à l'église voisine de Rivière (comm. Rivière-Saas-et-Gourby, réf. IM40004227).

Période(s) Principale : 2e moitié 17e siècle
Lieu d'exécution Édifice ou site : Aquitaine, 33, Bordeaux
Auteur(s) Auteur : S..., orfèvre

Pied circulaire avec bâte ajourée à décor estampé, soudée ; noeud ovoïde entouré de deux collerettes ; coupe nue ; le décor du talus du pied est ciselé-gravé, celui du noeud repoussé et ciselé sur fond amati.

Catégories orfèvrerie
Structures pied, circulaire
Matériaux argent, repoussé, ciselé au trait, ciselé au mat, ajouré, estampage, gravé, doré
Précision dimensions

h = 25,4 ; coupe : d = 9,4 ; pied : d = 15,4.

Iconographies croix, coeur, instrument de la Passion
angelot
ornementation, feuille, ove, perles
Précision représentations

Sur le talus du pied : la Croix plantée sur un tertre herbeux, avec un coeur percé de trois clous à la croisée et des plaies sanglantes aux extrémités du montant et de la traverse (les Cinq Plaies), la lance et le porte-éponge disposés en sautoir devant la croix. Sur le noeud, trois angelots à "bavette" et aux ailes déployées alternant avec des bouquets de fruits (pommes, raisins, grenades). Frise de feuilles trilobées à nervure perlée sur la bâte du pied, frises d'oves sur le bord du pied et l'épaulement du noeud, perles sur les collerettes.

Inscriptions & marques poinçon de maître, partiellement illisible
lettre-date, (?)
numéro de série
armoiries, gravé
Précision inscriptions

Poinçons sous le pied. Poinçon de maître (partiellement illisible) : initiale effacée à dextre et initiale S à senestre entourant un rameau feuillu, un croissant en pointe. Poinçon de ville ou lettre-date : [B]ORD surmonté d'une fleur de lys (lettre illisible en pointe). Poinçon de charge : lettre illisible surmontée d'une couronne ouverte fleuronnée. Numéro (de série ?) poinçonné sur le culot de la coupe et au sommet de la tige, sur le pas de vis : 97. Armoiries non identifiées sur le talus du pied : un lion rampant tenant entre ses griffes un serpent ondoyant (émaux non indiqués) ; casque de profil à dextre, entouré de lambrequins.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections inscrit au titre objet, 2002/05/23

Références documentaires

Bibliographie
  • CLARKE DE DROMANTIN Jean et Jacques. Les orfèvres de Bordeaux et la marque du Roy. Bordeaux, 1987.

    p. 498
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe