Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Jacques

Calice (n° 2)

Dossier IM40005806 réalisé en 2015

Fiche

Dénominations calice
Numérotation artificielle 2
Aire d'étude et canton Mugron
Adresse Commune : Laurède
Emplacement dans l'édifice sacristie

Calice exécuté par l'orfèvre parisien Placide Poussielgue-Rusand (1824-1889), dont le poinçon fut insculpé en 1847. L'objet, étroitement inspiré de l'orfèvrerie française du XVIe siècle, résulte de l'assemblage de deux modèles figurant respectivement sous les n° 848 (pied et tige) et 871 (coupe et fausse-coupe) dans le catalogue de la maison Poussielgue édité après 1880, dans la version "tout vermeil, avec émaux, ornements gravés". Un calice du modèle 848, mais dans sa version "tout uni, rosaces du nœud émaillées", est conservé à l'église de Saint-Justin (canton de Roquefort, réf. IM40002598).

La date du 14 novembre 1898 gravée sous le pied est sans doute celle de l'ordination d'un prêtre propriétaire, mais l'objet est certainement antérieur de plusieurs décennies. Il appartenait en 1992 à l'abbé Jean Cassaigne (1920-2011), curé de Laurède, qui l'a donné à la paroisse, lors de son départ, avec plusieurs autres objets (cf. réf. IM40005808, IM40005815, IM40005816 et IM40005824).

Période(s) Principale : 2e moitié 19e siècle
Lieu d'exécution Édifice ou site : Ile-de-France, 75, Paris
Auteur(s) Auteur : Poussielgue-Rusand Placide,
Placide Poussielgue-Rusand (1824 - 1889)
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
orfèvre
Personnalité : Cassaigne Jean,
Jean Cassaigne (1920 - 2011)

Fils de Paul Cassaigne, docteur en médecine, et d'Anne Duboys de Lavigerie (1880-1943), l'abbé Jean Cassaigne (1920-2011) fut curé de Laurède (canton de Montfort-en-Chalosse).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
donateur

Calice de style néo-Renaissance, à pied circulaire entouré de six lobes plats, tige hexagonale nue, nœud torique, coupe large et évasée sans lèvre, fausse-coupe pleine. Décor émaillé sur le pied (croix rapportée), le nœud (boutons) et la fausse-coupe (bandeau, médaillons).

Catégories orfèvrerie
Structures plan, polylobé
Matériaux argent, repoussé, ciselé au trait, estampage, gravé, doré
Mesures h : 20.7
d : 9.6
d : 12.7
Iconographies croix, quadrilobe, tige, fleuron, bandeau
Précision représentations

Croix fleurdelisée, émaillée en bleu, sur le pied ; fleurons à pétales trilobés sur fond bleu sur les six boutons circulaires émaillés du nœud ; trois médaillons émaillés avec quadrilobes à fond bleu et motifs végétaux sur la fausse-coupe ; bandeau émaillé à fond rouge avec l'inscription HIC EST ENIM CALIX SANGUINIS MEI sur le bord de la fausse-coupe ; tiges feuillues de style roman gravées sur le pied (talus et lobes), le nœud et le champ de la fausse-coupe.

Inscriptions & marques poinçon de fabricant
garantie gros ouvrages 1er titre Paris 1838-1973
date, gravé
Précision inscriptions

Poinçons sur la coupe et le pied. Poinçon de fabricant : P P R, une croix et une ancre en sautoir, un cœur en chef (losange horizontal). Date gravée sous le pied : 14 NOVEMBRE 1898.

États conservations manque
Précision état de conservation

Il manque la patène assortie.

Statut de la propriété propriété d'une association cultuelle

Références documentaires

Documents figurés
  • POUSSIELGUE-RUSAND Placide. Catalogue de la maison Poussielgue-Rusand. Paris, après 1880.

    p. 9, modèle n° 848 ; p. 10, modèle n° 871
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe