Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église abbatiale Saint-Sever

Calice et patène (n° 3)

Dossier IM40006199 réalisé en 2015

Fiche

Dénominations calice, patène
Titres
Numérotation artificielle 3
Aire d'étude et canton Saint-Sever
Adresse Commune : Saint-Sever
Adresse : place du Tour du Sol

Cet ensemble, propriété privée, fut exécuté par la maison Demarquet frères (poinçon insculpé en 1890, biffé en 1939). Il s'agit d'une commande spéciale puisque la patène présente les effigies de Notre-Dame de Buglose et de Notre-Dame de Maylis, en référence aux deux principaux sanctuaires mariaux des Landes. L'ensemble fut acquis auprès de la maison bayonnaise Diharce (fondée en 1804) et offert par sa mère à un prêtre originaire de Poyanne pour son ordination sacerdotale les 29 et 30 juin 1914.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1914, porte la date
Lieu d'exécution Commune : Paris
Auteur(s) Auteur : Demarquet frères
Demarquet frères

Fabrique d'orfèvrerie à Paris ; poinçon insculpé en 1890, biffé en 1939.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.

Auteur : Diharce,
Diharce

Maison Diharce, marchand d'ornements religieux, fondée à Bayonne en 1804 ou 1824 (les deux dates se retrouvent indifféremment sur des étiquettes). Elle était dirigée vers 1900 par Camille Diharce.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
marchand

Calice à pied circulaire renforcé par une plaque de bronze, tige tubulaire, nœud torique et fausse-coupe découpée et ajourée, coupe basse sans lèvre ; brillants sertis sur le pied. Patène à ombilic saillant soudé.

Catégories orfèvrerie
Structures pied, circulaire
Matériaux argent, ciselé au trait, ciselé au mat, doré
bronze
Mesures h : 20.0
d : 11.0
d : 13.8
d : 14.5
Iconographies Annonciation, Nativité, Agonie du Christ, Résurrection du Christ, Vierge à l'Enfant, trône, couronne, bénédiction, berger, boeuf, église, roseau
ornementation, croix, angelot, étoile, houx
Précision représentations

Calice de style néo-gothique : croix en brillants et brillants entourés de motifs feuillagés sur le bord du pied, quatre médaillons quadrilobés (en argent blanc) sur le haut du pied avec l'Annonciation, la Nativité, l'Agonie au Jardin des Oliviers et la Résurrection. Nœud orné de motifs flamboyants, collerette sous la coupe décorée de quatre angelots alternant avec des étoiles. Fausse-coupe constituée de feuilles de houx découpées et ajourées.

Patène : scène centrale ciselée représentant la légende de Notre-Dame de Buglose dont la statue, perdue lors des guerres de Religion, fut retrouvée dans un marais par le bœuf d'un jeune berger. Sur la scène figure également Notre-Dame de Maylis, Buglose et Maylis étant les deux fameux sanctuaires mariaux des Landes. Une inscription entoure la scène.

Inscriptions & marques poinçon de fabricant
garantie gros ouvrages 1er titre Paris 1838-1973
poinçon
marque de marchand
numéro de série
inscription concernant le propriétaire, gravé
inscription concernant l'iconographie, latin
Précision inscriptions

Minerve sur la coupe du calice et sur la patène. Poinçon de fabricant (coupe et patène) : D / FES, une salamandre (losange horizontal). Poinçon sur la plaque de renfort du pied : BRONZE (dans un carré).

Marque de marchand et numéro de série (poinçonnés sur la plaque de renfort du pied) : DIHARCE / BAYONNE / 63 377.

Inscription concernant le propriétaire (gravée sous le pied) : Souvenir de ma Mère / Poyanne 29-30 Juin 1914 / R Baudia [imitation de signature manuscrite avec paraphe].

Inscription concernant l'iconographie (ciselée sur la patène) : Ecce mater tua ego mater pulcrae dilectionis et sanctae spei [Voici ta mère. Je suis la mère du bel amour et de la sainte espérance (extrait de Ecclésiaste 24:24)].

Précision état de conservation

Croix en brillants du pied détachée.

Statut de la propriété propriété d'une association cultuelle
Intérêt de l'œuvre À signaler
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Fascianella Linda - Maisonnave Jean-Philippe