Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Roch (Saint-Martin) de Carcen

Calice et patène (n° 2)

Dossier IM40007452 réalisé en 2018

Fiche

Dénominations calice, patène
Numérotation artificielle 2
Aire d'étude et canton Tartas ouest
Adresse Commune : Carcen-Ponson
Emplacement dans l'édifice sacristie

Le calice a été exécuté entre 1838 et 1846 par les orfèvres parisiens Martin et Dejean, associés de 1837 à 1846. Les médaillons des Vertus théologales s'inspirent de gravures en contrepartie d'après la prédelle du retable Baglioni de Raphaël (Pinacothèque du Vatican) ; ils sont signés du médailleur Montagny (sans doute Fleury). La patène qui est associée actuellement au calice porte le poinçon d'Alexandre Thierry, autre orfèvre parisien actif de 1823 à 1853. L'église conserve un autre calice de Martin et Dejean, peut-être acquis en même temps pour l'autre église de la commune.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle
Lieu d'exécution Commune : Paris
Auteur(s) Auteur : Martin Charles Denis Noël,
Charles Denis Noël Martin

Orfèvre parisien, actif place Dauphine à partir de 1826, puis associé à Joseph Philippe Adolphe Dejean entre 1837 et 1846. Leur poinçon commun, insculpé le 23 novembre 1837, fut biffé le 2 septembre 1846.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
orfèvre
Auteur : Dejean Joseph Philippe Adolphe,
Joseph Philippe Adolphe Dejean

Orfèvre parisien, associé à Charles Denis Noël Martin entre 1837 et 1846 (poinçon commun insculpé le 23 novembre 1837, biffé le 2 septembre 1846), puis seul de 1846 à 1865 (insculpe un premier poinçon à son seul nom le 4 septembre 1846, puis un second en 1861).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
orfèvre
Auteur : Thierry Alexandre,
Alexandre Thierry ( - 1853)

Orfèvre à Paris de 1823 (insculpation du poinçon le 17 mai) à 1853 (biffage du poinçon après sa mort le 20 janvier). Son fils Marie reprit son atelier à sa mort.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
orfèvre
Auteur : Montagny Fleury,
Fleury Montagny (1760 - 1836)

Médailleur né le 4 février 1760 à Saint-Étienne, mort à Marseille en 1836. Membre d'une dynastie de graveurs, qui comprenait son père Jean Montagny, ses oncles Clément le vieux (1730-?) et Philibert (1732-?), son frère aîné Clément le jeune (1756-1810) et son propre fils Jean-Pierre (1789-1862). Fleury Montagny collabora avec plusieurs orfèvres parisiens, parmi lesquels J.-A. Basnier, G.-J.-A. Bompart, Ch.-D.-N. Martin, J.-P.-A. Dejean, P.-H. Favier, A. Thierry.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
médailleur
Auteur de la source figurée : Sanzio Raffaello, dit(e) Raphaël,
Raffaello Sanzio , dit(e) Raphaël (1483 - 1520)
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre

Calice à pied circulaire, nœud piriforme, deux collerettes, deux bagues, fausse-coupe ajourée, coupe à lèvre évasée ; patène à ombilic saillant et décor gravé.

Catégories orfèvrerie
Structures pied, circulaire
Matériaux argent, repoussé, estampage, ciselé au trait, ciselé au mat, fondu, doré
Mesures h : 27.0
d : 9.0
d : 13.4
d : 13.8
Iconographies en buste, Christ, Vierge, saint Jean l'Evangéliste, les Vertus théologales
ornementation, roseau, blé, raisin, feuille d'eau, angelot, canaux, miroir, médaillon
Précision représentations

Sur le cavet du pied, un médaillon circulaire avec la croix rayonnante devant Jérusalem, entouré de tables échancrées et de rosaces ; sur le talus, des roseaux, épis de blé et grappes de raisin dans des compartiments chantournés à volutes, entourant les bustes du Christ, de la Vierge et de saint Jean l'Évangéliste ; frise de feuilles d'eau sur le ressaut du pied ; frise d'oves ou de pirouettes sur les collerettes, tresse sur les bagues ; couples d'angelots, épis de blé, roseaux, pampres et canaux sur le nœud ; sur la fausse-coupe, trois médaillons ovales horizontaux avec les Vertus théologales à mi-corps, retenus par des nœuds de ruban plissés et surmontant des canaux, alternant avec des couples d'angelots dans des gloires de nuées et de rayons. Patène : monogramme IHS avec croix rayonnante, cœur et trois clous.

Inscriptions & marques poinçon de fabricant
garantie gros ouvrages 1er titre Paris 1838-1973
signature, fondu
Précision inscriptions

Poinçon de fabricant (sur le pied et la coupe du calice) : M & D, une ancre, deux étoiles (losange vertical). Poinçon de fabricant (sur la patène) : A T, deux flèches en sautoir, deux étoiles (losange vertical). Signature (sur les médaillons des Vertus) : MONTAGNY F.

Statut de la propriété propriété de la commune
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe