Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Bergerie dite Borde Juet

Dossier IA64002865 inclus dans Ferme dite Maison Juet réalisé en 2018

Fiche

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

Appellations Borde Juet, Borde de Jouet
Parties constituantes non étudiées fenil
Dénominations bergerie
Aire d'étude et canton La Bastide-Clairence (commune)
Adresse Commune : La Bastide-Clairence
Lieu-dit : Quartier Pessarou, Le Touron
Adresse :
Cadastre : 1835 C 373 ; 2016 C 271

Ce bâtiment rustique peut dater du début du 19e siècle. Il est représenté sur le plan cadastral de 1835, sur une emprise similaire à l'actuelle. Il est orthographié "Borde de Jouet" dans la matrice, où il est indiqué comme "maison". Il appartient à cette époque à Salvat (ou Sauveur) Darritchon, tout comme la Maison Juet et la Maison Poulisse. Il appartient ensuite à la famille Sarrible, qui possède entre autre, la Maison Gardera. Le terme "borde" et l'absence d'équipements de confort (?), semblent confirmer la vocation agricole de ce bâtiment.

L'élévation antérieure aurait été remaniée du côté gauche dans les années 1980. Le bâtiment sert actuellement de bergerie.

Période(s) Principale : 1er quart 19e siècle
Secondaire : 4e quart 20e siècle

Cette bâtisse rustique de dimensions modestes est implantée à flanc de colline, au bord du chemin du Touron. Son élévation principale à l'est sous pignon, est formée de deux travées divisées en deux niveaux. Au premier niveau, deux larges portes ont des encadrement et linteaux en bois. La travée de droite est marquée par sa large porte surmontée d'une linteau légèrement arqué ; elle est surmontée d'une fenêtre correspondant au fenil. La travée de gauche ouvre par une porte à double vantaux dont le linteau de bois sert d'appui à la fenêtre du fenil, pour le chargement du foin dans les combles.

La partie la plus à gauche, à l'angle sud-ouest, formant une aile perpendiculaire, a entièrement été remaniée en parpaings. Une rupture dans le versant sud de la toiture semble signifier que la travée de gauche a été développée vers le sud. L'élévation ouest, côté route, est aveugle et protégée des intempéries par une toiture à demi-croupe.

A l'intérieur, la partie nord correspond à une étable avec mangeoires en pierre et râteliers à foin, aujourd’hui utilisée comme bergerie.

Murs grès moellon enduit
béton parpaing de béton crépi
Toit tuile creuse
Étages rez-de-chaussée, comble à surcroît
Couvertures toit à longs pans pignon couvert
demi-croupe
Escaliers
Énergies
États conservations remanié
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Matrice cadastrale de La Bastide-Clairence, propriétés foncières bâties et non-bâties, 1835-1912.

    Archives communales, La Bastide-Clairence : 1G3-4
Documents figurés
  • Plan cadastral napoléonien de La Bastide-Clairence, 1835.

    Archives communales, La Bastide-Clairence : 1G1
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Commune de La Bastide-Clairence - Larralde Alexandra
Alexandra Larralde

Chargée de l'inventaire général du patrimoine culturel de La Bastide-Clairence.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.