Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste

Bénitier

Dossier IM40005742 réalisé en 2014

Fiche

Dénominations bénitier
Aire d'étude et canton Mugron
Adresse Commune : Larbey
Emplacement dans l'édifice porche

Ce bénitier, qui provient de l'ancienne église Saint-Laurent de Mugron (chef-lieu du canton situé à 9 kilomètres de Larbey), fut commandé en novembre 1835 par le curé Jean-Pierre Liquet à Arnaud Graciette fils, marbrier à Bagnères-de-Bigorre, après l'exécution par le même praticien du nouveau maître-autel de l'église (réf. IM40005735) ; il fut apparemment livré dès la fin de l'année. Bien que le meuble paraisse homogène, il est possible que seule la vasque (d'un marbre différent de celui du pied) soit de la fabrication de Graciette : les termes ambigus de la commande ("une coupe de bénitier" selon le baron d'Antin, maire de la commune, "un bénitier" d'après le curé) ne permettent pas de trancher.

Après la reconstruction à neuf de l'église de Mugron par les époux Domenger, le mobilier néoclassique de l'ancien lieu de culte, désormais inadapté au style néogothique du nouveau Saint-Laurent, fut cédé à la veuve de Bernard Roch Domenger, Blanche d'Antin (1805-1899), qui en fit don en 1868 à la paroisse de Larbey, où elle possédait la propriété de Lestage (Lamaignère, 1940).

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle
Dates 1835
Lieu d'exécution Commune : Bagnères-de-Bigorre
Lieu de provenance Commune : Mugron
Édifice ou site : ancienne église paroissiale Saint-Laurent de Mugron
Auteur(s) Auteur : Graciette Arnaud, dit(e) Graciette fils,
Arnaud Graciette , dit(e) Graciette fils

Marbrier à Bagnères-de-Bigorre (Hautes-Pyrénées) dans la première moitié du XIXe siècle, assistant puis successeur de son père Arnaud Graciette aîné dans la marbrerie familiale, l'une des plus importantes de la ville avec celle des Géruzet (Graciette père y reçut la duchesse de Berry lors de son passage à Bagnères en septembre 1828, mais fit faillite en juin 1836 [Journal politique et littéraire de la Haute-Garonne, n° 87, 21 juin 1836]).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
marbrier, attribution par source
Personnalité : Domenger d'Antin Blanche,
Blanche Domenger d'Antin , né(e) d'Antin (1805 - 1899)

Blanche d'Antin (an XIII - 1899), fille aînée de Jean-de-Dieu d'Antin, baron de Sauveterre, maire de Mugron, préfet des Basses-Pyrénées (1770-1844), et de Marie-Victoire de Castelnau (1768-?) ; épouse en 1832 Bernard-Roch Domenger, conseiller général des Landes (1785-1865) ; bienfaitrice de l'église de Mugron.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
donateur, attribution par source

Bénitier de milieu en deux éléments ; base de plan ovale moulurée en doucine renversée, pied en balustre, vasque ovale à bord saillant avec feuillure.

Catégories marbrerie
Structures plan, ovale
Matériaux marbre veiné, gris, en plusieurs éléments, mouluré, décor en relief, décor dans la masse
Mesures h : 119.5
la : 81.0
pr : 61.0
Iconographies ornementation, godron
Précision représentations

Godrons en relief sur le pourtour de la vasque.

Précision état de conservation

Quelques menues épaufrures sur le bord de la vasque et sur la base.

Belle production des célèbres marbreries de Bagnères-de-Bigorre.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler

Annexes

  • Extraits de documents relatifs à l'exécution d'un bénitier en marbre par Arnaud Graciette fils pour l'église Saint-Laurent de Mugron, 1835 (AP Mugron)

    Dossier relatif à l'exécution d'un bénitier en marbre par Arnaud Graciette fils (1834-1835) :

    - 1835 (6.11) : lettre du baron Jean-de-Dieu d'Antin, maire de Mugron, à Graciette fils. "Mugron, le 6 9bre 1835. / Monsieur, / Mr notre curé se trouvant dans ce moment fort occupé et toutefois fort désireux de vous instruire, par le retour de vos ouvriers, de ce qui a été fait ou dit à Mugron, relativement au bel autel que vous nous avez fourni, il m'a invité à vous écrire en son nom. [...] / Il lui [à Dumoret, chef d'atelier de Graciette] demande aussi une coupe de bénitier dans des dimensions données ; en invoquant votre loyauté sur le prix que vous mettez à cette fourniture, le marbre rendu à Mugron ; vous priant de lui écrire au plutôt [sic] sur le montant de cette nouvelle dépense [...] / Le B[ar]on d'Antin."

    - 1835 (1.12) : lettre du curé Liquet à Graciette fils. "Monsieur, / [...] Je réclame toujours les crédences qui font partie de l'autel et que j'ai demandé [sic] avant, pendant et après la pose de l'autel, avant de vous commander ces marches et le bénitier. Je voudrais vous prier de me donner le prix de chaque objet en particulier. Pour ce qui est du bénitier brillant que vous croyez nécessaire à notre Église, nous ne pouvons adopter cette idée, notre Église est si petite eu égard à notre population que les deux tiers des fidelles [sic] ne pourroient s'en approcher pour y prendre de l'eau bénite. Il n'y a que le bénitier demandé à Dumoret qui pourroit nous convenir. / [...] J.P. Liquet."

Références documentaires

Documents d'archives
  • Correspondance relative à l'autel en marbre fait par Arnaud Graciette fils, de Bagnères-de-Bigorre (1834-1835).

    Archives paroissiales, Mugron
  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 23 février 1906.

    Archives départementales des Landes : 70 V 175/7
Bibliographie
  • LAMAIGNERE Raphaël. La paroisse et l'église de Larbey, notes recueillies pour un petit essai d'histoire locale. Août 1940.

Périodiques
  • "Exposition de 1835. Industrie (suite). 1ère section, produits du règne minéral. I. Marbre". Journal politique et littéraire de Toulouse et de la Haute-Garonne.

    n° 102, 23 juillet 1835

Liens web

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe