Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Les moulins de Cussac-Fort-Médoc

Dossier IA33001806 réalisé en 2008

Fiche

Voir

Aires d'études Estuaire de la Gironde (rive gauche)
Dénominations moulin
Adresse Commune : Cussac-Fort-Médoc

Trois moulins à vent sont indiqués sur la carte de Masse en 1723 : moulin de Berone, Moulin, moulin de la Rousine. La carte du cours de la Garonne (1759) mentionne un moulin Ste Geme. On dénombre quatre moulins sur la carte de Belleyme en 1775 : moulin de Beyron, moulins de Cussac (2) et Taillepied (?). Le cadastre napoléonien de 1826 en mentionne cinq : le moulin de Veyron, de Courte-Botte (2), les Moulins (2).

Les augmentations et diminutions indiquent la destruction en 1865 d'un moulin à vent appartenant à Jean Robert fils (parcelle C 2513 Les Moulins à vent) et la conversion en bâtiment rural du moulin de Hostein en 1880 (parcelle C 2385 Les Moulins à vent). Enfin, l'atlas départemental en 1888 n'indique plus les moulins de Courte-Botte. Deux moulins, Courte-Botte et le Moulin à vent, sont encore en partie conservés. Le moulin de Courte-Botte est daté 1732. Du moulin de Beyron (ou Veyrone), qui est le plus ancien attesté, ne sont conservés que le toponyme et la maison de meunier. Il avait été acheté en 1835 par Louis Delbos et ainsi rattaché au domaine de Lanessan : les augmentations et diminutions indiquent sa destruction en 1881.

Période(s) Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle

Les moulins à vent sont tous des moulins-tours, dont seules les tours ont été conservées sans le mécanisme. Ils sont construits en moellons de calcaire, recouverts d'un enduit.

Murs calcaire
enduit
moellon
Décompte des œuvres repérés 5
étudiés 2

Annexes

  • Documentation complémentaire

    Extraits de l'ouvrage de Florence des Grottes, Deux siècles d’histoire à Lanessan, 1793-1993, doc. Dactyl., 1996.

    -Le 5 avril 1835, Louis Delbos achète aux époux Eyquem le moulin de Veyron et ses dépendances pour le prix de 4000 frcs. C'est un moulin à vent situé sur le chemin de Cussac à Saint-Laurent, qui est vendu avec tous ses agrès et ses apparaux et avec les terres qui l'entourent.

    -État du domaine en 1863 : de nombreux bâtiments semblent avoir besoin de réparations : le grenier qui reçoit le blé, le grand chai, la façade de la fournière et de la buanderie. Hostens remarque également quelques gouttières aux Maragnes et quelques réparations au moulin de Peyronne bien que sur ce dernier lieu il les estime inutiles car le moulin est mal exposé.

Références documentaires

Bibliographie
  • DES GROTTES Florence. Deux siècles d'histoire à Lanessan, 1793-1993, doc. datyl., 1996.

(c) Région Aquitaine - Inventaire général ; (c) Conseil général de la Gironde - Steimer Claire