Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Bâtiments de vinification de Léoville-Poyferré

Dossier IA33004917 inclus dans Château Léoville-Poyferré réalisé en 2011

Fiche

Á rapprocher de

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiées cuvage, cour, ferme
Dénominations chai
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive gauche) - Pauillac
Adresse Commune : Saint-Julien-Beychevelle
Lieu-dit : Saint-Julien
Cadastre : 1825 C1 170 à 177 ; 1825 C2 386 à 393 ; 2011 C3 572 ; 2011 C2 505

Les bâtiments figurent sur le plan cadastral de 1825. Ils sont composés de deux ensembles, l'un situé au sud-ouest de la chartreuse de Léoville et l'autre, de l'autre côté de la route Bordeaux-Pauillac, appelé la Colonie ou la Cour de Cadillon. Cette partie est sans doute une acquisition d'Armand Lalande, propriétaire de Léoville-Poyferré à partir de 1866.

Ce dernier est à l'origine de nombreux aménagements : en 1886, il fait intervenir l'architecte Ernest Minvielle pour remanier la partie orientale des chais et du cuvier situés à proximité de la chartreuse. On ne peut toutefois lui attribuer avec certitude la construction du cuvier médocain. Il modifie la configuration des bâtiments situés de l'autre côté de la route dès 1886, puis en 1893 avec la construction de vastes chais. En 1991, un nouveau chai est construit par les architectes bordelais Brochet-Lajus-Pueyo, situé à l'arrière de la cour de ferme. Enterré sous un chai de stockage, le chai à barriques développe un espace clair et calme, sous un plafond en béton vert poli. Les parois périphériques sont en bois et pavées de verre. Une salle de réception pour 600 personnes et un cuvier d´assemblage sont aménagés en 2006 par l'architecte parisien Bruno Legrand, avec une façade, constituée grâce à un tulle de verre (Guillaume Saalburg).

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Principale : 4e quart 20e siècle
Principale : 1er quart 21e siècle
Dates 1893, daté par source
1991, daté par source
2006, daté par source
Auteur(s) Auteur : Minvielle Ernest, architecte, attribution par source
Auteur : Legrand Bruno, architecte, attribution par source
Auteur : Lajus Emmanuel, architecte, attribution par source
Auteur : Pueyo Christine, architecte, attribution par source
Auteur : Brochet Olivier, architecte, attribution par source

Les bâtiments de vinification de Léoville-Poyferré sont répartis de part et d'autre de la route Bordeaux-Pauillac.

A l'est, à proximité de la chartreuse, un cuvier et deux chais sont disposés perpendiculairement à la route. La façade du cuvier au sud est organisée selon deux niveaux et composée de 7 travées, la travée centrale étant percée d'une large porte cintrée. Une aile de bâtiments (avec cuisine des vendanges) située au sud a été détruite il y a quelques années. De l'autre côté de la route départementale, les bâtiments s'organisent autour de deux cours. La première est formée par l'aile des cuvier et chais et en face, les actuels bureaux du domaine, anciens logements et granges. Au nord, une autre cour abrite aujourd'hui les bâtiments les plus récents avec notamment le nouveau chai à barriques. Les cuvier et chais au sud sont construits en moellons enduits et présentent des encadrements de baies et des chaînages d'angle en brique et pierre de taille de calcaire.

Murs calcaire
enduit
moellon
pierre de taille
Toit tuile creuse
Étages en rez-de-chaussée, comble à surcroît
Couvertures toit à longs pans
croupe
Typologies cuvier médocain
États conservations restauré
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • Matrices cadastrales, augmentations et diminutions

    Côté chartreuse :

    C172 : augmentation de construction d'une maison en 1863 (Ch. Poiferré).

    C172 : construction nouvelle d'une cuisine en 1877 (Lalande).

    Cour de Cadillon / La Colonie :

    C392 : construction nouvelle d'une maison en 1854.

    C388 : construction d'une maison (Ch. Poyferré) en 1861.

    C387 : augmentation de construction d'une maison en 1880 (Lalande).

    C388 : maison transformée en bâtiment rural en 1880 (Lalande).

    C387-388 : construction nouvelle d'une écurie-remise en 1887 (Lalande).

Références documentaires

Documents figurés
  • Plans pour propriété de Léoville Poyferré, pour M. A. Lalande / M. E. Lawton. Calque, encre, lavis, par Minvielle, Ernest, 1873-1896 [AM Bordeaux, 150 S, recueil 232, 122-130].

Bibliographie
  • Site internet de l'agence d'architecture Brochet Lajus Pueyo : brochet-lajus-pueyo.fr.

  • Site internet de Bruno Legrand Architecture : www.bla.fr.

  • BROICHOT, Christophe. Etre et paraître : bâtir des châteaux en Bordelais. Bordeaux : Ecole d'architecture et de paysage de Bordeaux, juin 2000.

    p. 75-77
Périodiques
  • BROCHET, Olivier, LAJUS Emmanuel, PUEYO Christine. "Château Léoville Poyferré, ici le temps a du talent". Art VOLUME, septembre 1992, n°5.

    p. 8-11
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Steimer Claire