Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Bâtiments de dépendance de Cantenac-Brown

Dossier IA33003090 inclus dans Château Cantenac-Brown réalisé en 2010

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiées communs, logement, hangar agricole, cuvage, étable à vaches, écurie
Dénominations chai, ferme
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive gauche) - Castelnau-de-Médoc
Adresse Commune : Cantenac
Lieu-dit : Brown
Cadastre : 1826 E 1085 à 1088 ; 1978 AH 465 à 467, 482 à 486

Des bâtiments organisés autour de cours figurent sur le plan cadastral de 1826. Les bâtiments viticoles et la ferme ont été construits dans la 2e moitié du 19e siècle, probablement entre 1872 et 1894, par l'architecte Ernest Minvielle, qui édifie le château.

La lecture d'un plan daté 1872 montre qu´au sud du logis existaient des remises précédées d´une étable, un hangar pour les charrettes, les logements des valets, une fosse à purin et une porcherie. La partie viticole se déployait au nord du château avec une longue aile abritant chais et cuvier. Ces dispositions ont été modifiées par les constructions d'Ernest Minvielle : avec l'édification du nouveau château, les dépendances sont remaniées comme l'attestent les plans du domaine datés 1874. Ces documents indiquent qu'à cette époque, le cuvier médocain est construit au nord de l'ancienne aile des chais et que les logements d'ouvriers ont été édifiés au sud. On note également que sur la façade est du château, aujourd'hui dégagée, se greffaient encore des bâtiments de dépendance, détruits par la suite.

Selon les matrices cadastrales, le domaine est doté en 1878 d´une sellerie, d´une écurie et d´une remise, situées au sud du logis.

Dans les années 1990, le domaine s´agrandit avec une partie logements et d'un lieu de réception.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Secondaire : 4e quart 19e siècle
Secondaire : 4e quart 20e siècle
Auteur(s) Auteur : Minvielle Ernest, architecte, attribution par source

Les dépendances du château sont organisées en deux pôles. Le premier, situé autour du logis, est composé des chais, cuviers, logements, bureaux et salle de dégustation.

Au nord du château, les bâtiments de vinification s'organisent autour d'une cour. Une longue aile en rez-de-chaussée les sépare de celle du château. En fond de cour, le cuvier de type médocain, à étage, présente une façade à sept travées. La travée centrale percée d'une large porte en arc surbaissé et surmontée d'une porte haute pour charger la vendange, forme pignon avec toiture débordante et avant-toit sculpté en bois ajouré abritant le nom du domaine inscrit sur la façade. Le rez-de-chaussée est percé de petites baies rectangulaires et séparé de l'étage par un larmier. Les fenêtres du second niveau sont à arc segmentaire en brique avec clé et encadrements harpés en pierre de taille. L'aile nord est occupée par les chais.

Au sud du château, deux ailes perpendiculaires délimitent la cour : le corps de logis à l'est abritait plusieurs logements d'ouvriers. Sa façade côté cour est marquée par deux travées formant pignon avec toiture débordante soutenue par des aisseliers. Les encadrements des baies sont en pierre de taille et un bandeau médian continu forme un décrochement au-dessus des fenêtres des travées principales. Certaines ont conservé un meneau en pierre. Un escalier droit sur le pignon nord donne accès à l'étage. L'aile en retour d'équerre est une reconstruction récente.

Le second pôle, au sud-est, est composé d'une grange, d'une écurie avec fenil et d'un hangar formant une cour en U. Les encadrements des baies de l'écurie sont en pierre de taille harpés et l´arc segmentaire en brique est orné d´une agrafe en pierre.

Murs calcaire
pierre de taille
moellon
Toit tuile creuse, tuile plate
Étages 1 étage carré
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
Techniques sculpture
Représentations pilastre
Précision représentations

Des pilastres rythment la façade du cuvier.

Cuvier réalisé par Ernest Minvielle (architecte). Lalande, Armand (propriétaire).

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • Archives départementales de la Gironde, 3 P 209 1/9 : Matrices cadastrales, 1854-1889.

Documents figurés
  • Archives départementales de la Gironde, 3 P 091 : Plan cadastral, 1826.

  • Plans des servitudes et de construction des lavoirs, dessin, encre et papier, par Ernest Minvielle, 1872-1894.

    Archives municipales, Bordeaux : 150 S [fonds Minvielle] : rec. 227, Cantenac 67-90
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Bordes Caroline